Close to the edge de YES

YES

Close to the edge Close to the edge (1972) ma note 

Voici le chef d'œuvre de YES avant qu'ils ne deviennent totalement pompeux. "Close to the Edge" atteint des degrés de sophistications et d'exercices de style rarement entendu. Tout d'abord, le groupe s'est fait construire un studio dans le studio: une scène en bois massif afin d'apporter un son plus ample et plus riche. Ensuite, lors des longues sessions d'écritures, les arrangements étaient si complexes qu'ils en oubliaient les partis qu'ils avaient joué la veille, et enfin, pour l'anecdote (et l'exercice de style), la note "sol" n'est pas joué de l'album. C'est cela la folie progressive, aller au-delà d'une simple chanson.

Et pour ce cinquième album studio, YES atteint une complexité rythmique, mélodique et harmonique qui est à son apogée. Après les les expériences de "Fragile" (où chaque musicien dirige son propre morceau), le groupe construit un disque où chacun doit apporter sa contribution et valider chaque note. Cette éternelle remise en question fera partir Bill Bruford pour King Crimson, en recherche de plus de spontanéité et d'expériences musicales.
Toujours est-il que cet album est le plus emblématique du groupe, car ils explorent tout leur potentiel, sans tomber dans leurs travers et leur grandiloquence. L'album sera d'ailleurs suivi d'un énorme live pour marquer l'énorme tournée mondiale: le triple disque "Yesshows", car à cette époque, les artistes ne jouaient pas 90 minutes, mais bien plus du double!

On dit souvent que pour apprécier découvrir le rock progressif, il faut se farcrir "Close to the edge", pour ma part, je préfère largement un "supper's ready" de Genesis pour l'éducation des oreilles d'un non connaisseur du genre. En effet, je trouve que les 3 premières minutes du morceau éponyme sont quand même sacrément psychédéliques et difficile d'accès. Certes, après cette introduction tourbillonnante, c'est le summum, mais quand même, faut s'accrocher pour découvrir toute la beauté de cet album.
C'est donc ainsi que le groupe nous perd d'entrée dans un dédale d'une forêt tropicale luxuriante, pour qu'on se retrouve au bord d'un gouffre dans lequel la célérité et la virtuosité des musiciens nous incitent à plonger, avec l'espoir de se soustraire des lois de la gravité. Et cela sera bien le cas, dès lors que les envolées lyriques de Jon Anderson avec sa voix angélique, on se retrouve à planner au-delà des nuages, et comme battement d'aile, on a la basse vrombissante de Chris Squire, qui nous propulse toujours plus haut, motivé par toute la machinerie complexe du jeu de Bill bruford à la batterie. Les claviers de Rick Wakeman et le jeu de guitares de Steve Howe sont comme des papillons de lumières venant nous éblouir et nous tenir chaud alors qu'on est déjà sorti de la stratosphère. L'état d'apesanteur est atteint avec les orgues de "I Get up, I get Down", et on y reste pour 10 bonnes minutes encore. Du pur bonheur.

C'est donc cela, l'expérience "Close To the Edge". Et pour revenir sur terre, le groupe nous fait planer avec ce splendide "And you and I" en nous faisant amerrir en plein océan pour aller plonger avec les dauphins et les baleines, avec ces synthés enchanteresses et ces sons marins de toute beauté. Et que dire de cette chanson joué en live. Le summum revient à la version de la tournée de "ABWH" en 90, une version tellement puissante avec ces orgues majestueux que j'ai utilisé cette version pour mon mariage, pour la sortie de l'Eglise: le plus beau moment de ma vie avec la plus belle musique que je puisse connaître. :)
Après les airs et la mer, YES nous convie à cotoyer la force tellurique de la Terre avec "Siberian Khatru" et son groove insaisissable. On parcourt tous les paysages de notre belle planète, avec ses cités électriques, des contrés verdoyantes et ses déserts majestueux.
Oui, C'est cela l'expérience "Close To the Edge", un voyage unique, inégalé et sans doute inégalable.


Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Close to the Edge - 18:43
      • I - The Solid Time of Change
      • II - Total Mass Retain
      • III - I Get Up I Get Down
      • IV - Seasons of Man
    2. And You and I - 10:08
      • I - Cord of Life
      • II - Eclipse
      • III - The Preacher the Teacher
      • IV - Apocalypse
    3. Siberian Khatru - 8:55
  • Line-up:
    • Chant: Jon Anderson
    • Guitares: Steve Howe
    • Basse: Chris Squire
    • Batterie: Bill Bruford
    • Claviers: Rick Wakeman
  • Informations:
    • Sortie le: 13 septembre 1972
    • Produit par: Eddie Offord & Yes
    • Sur le label: Atlantic
  • Genre: Rock progressif
  • Site officiel: http://yesworld.com/
  • Spotify : Close to the edge
  • Le meilleur titre: Close to the edge
  • Extrait en écoute:

... Hunky Dory  << >>  Dark Side Of The Moon ...

revue de mes meilleurs albums par dcennies:
1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020 }

-- ou --

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 | 2022 | 2023 |  }

Découvrez également: