Soul Mining de THE THE

THE THE

Soul Mining Soul Mining (1983) ma note 

J'ai découvert "The THE" avec leur fascinant vidéo-clip de "Infected" qui m'a littéralement bluffé, tout comme l'album du même nom. Et c'est ainsi que je suis devenu fan du maître à penser derrière ce nom de groupe des plus étranges (et ironiques), à savoir Matt Johnson. J'ai donc plongé sur ce "Soul Mining" quelques semaines plus tard et j'ai été surpris de voir comment ces 2 albums sont si éloignés de l'un de l'autre.

Alors que les compositions de "Infected" tournent autour de la guitare, ce "Soul Mining" n'en comporte aucune (à part "Perfect"; morceau ajouté sur la version CD, enregistré après la sortie de l'album)! La richesse mélodique de cet album, limpide voire enfantine et parfois très rythmique et technique, cache de manière splendide l'absence totale de guitares. Les nappes de synthés et des claviers enchanteresses font que la guitare est parfaitement futile, et qu'il est possible de faire du rock sans, et sans être électro.

Car même sans guitare, cet album est d'une très grande richesse musicale et pas du tout marqué par la new-wave synthétique de l'époque. Matt Johnson a le don de composer ses chansons dans l'entre-deux, avec grandiloquence et minimalisme, ses mélodies sont à la fois claire et obscure, avec un parfait équilibre entre le ying et le yang, et démontrent la qualité et le déchirement de son auteur, tant dans l'écriture de ses paroles que de ses mélodies.

Ce premier "vrai" album est en fait son second. La version cassette contenait d'ailleurs quelques chansons issues de son premier EP "Controversial Subject" et de son tout premier album "Burning Blue Soul", le premier vrai album de The THE, album minimaliste et psychédélique qui n'avait pas trouvé sa maison de disque, et donc son public (et qui sorti en 1993 quand Matt Johnson hésitait de se retirer de la scène musicale). Mais on peut réellement dire que c'est le premier sous le nom de The THE. Pour un premier album, il est marqué par une certaine naïveté dans les paroles et certains arrangements des synthés (ce qui a valu à Matt d'accentuer ironiquement sa nouvelle version de "This is The Day" paru également en 1993, avec un clavier Bontempi!) par certains moments. Mais ces quelques faiblesses sont vites oubliés face à la maestria de la plupart des chansons. "This is the Day" est une chanson qui me bouleverse toujours, qui me fait penser à toutes ces folles années estudiantines où l'on pensait dévorer le monde à pleine dent. Et c'est la force de la plume de Matt Johnson, de parler aussi simplement de la quête de son soi profond et de son impossibilité à se comprendre, et à comprendre tous les tenants et aboutissants de ce monde qui nous entoure. Un album thérapeutique pour tout ado en mal de vivre, mais aussi pour tout quadra en crise, afin qu'ils retrouvent leur moi profond et la plaisir des choses simples, les plus vraies, et surtout celles qu'on ne pourra jamais me voler!


Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. I've Been Waitin' for Tomorrow (All of My Life) - 5:45
    2. This Is the Day - 5:01
    3. The Sinking Feeling - 3:44
    4. Uncertain Smile - 6:52
    5. The Twilight Hour - 5:58
    6. Soul Mining - 4:50
    7. Giant - 9:36
  • Line-up:
    • Voix: Matt Johnson
    • Basse: Camelle G. Hinds
    • Batterie: Zeke Manyika & Andy Ducan
    • Clavier Matt Johnson et Thomas Leer
    • Guest Jools Holland (Squeeze), Wix
  • Informations:
    • Sortie le: 21 Octobre 1983
    • Produit par: Paul Hardiman & Matt Johnson
    • Sur le label: Some Bizzare (Epic)
  • Genre: Indie
  • Site officiel: http://www.thethe.com/
  • Spotify : Soul Mining
  • Le meilleur titre: This is the Day
  • Extrait en écoute:

... Synchronicity  << >>  90125 ...

revue de mes meilleurs albums par dcennies:
1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020 }

-- ou --

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 |  }

Découvrez également: