Doolittle de PIXIES

PIXIES

Doolittle Doolittle (1989) ma note 

N'ayons pas peur des mots, c'est bien le meilleur album du rock alternatif de tous les temps. Et par "alternatif", j'entends par là que cet album répond parfaitement à la définition même de ce genre, à savoir le courant porteur d'une musique survoltée naviguant à mi-chemin entre la rageur punk et le pop-rock. Avec ses mélodies faussement naïves et faussement bordéliques, ce "Doolittle" plonge tour à tour dans la rage des riffs et la douceur des vocalises et nous embarque dans un jeu de montagnes russes où nos oreilles prennent leur pied. Les Pixies, c'est un peu les Beach Boys déguisés en grunge, avant même que ce genre n'existe. Avec leur rock faussement pop, et leur pop faussement punk, ils sont au grunge ce que les Beach Boys sont à la pop. Ils ont ouvert la porte d'un nouvel univers sonore qu'ils n'ont eu guère le temps d'explorer, mais que toute une génération de musiciens américains ont pris comme acquis.

Album avec une dynamique des plus surprenantes, les musiciens de Boston ont inventé un rock des plus étranges, une rare alchimie de bordel super bien organisé, avec des breaks déjantés et parfois fantaisistes mais hyper-inventifs. Le duo vocal Kim Deal / Black Francis est virevoltant et apporte une fraicheur indéniable. C'est bien dommage que leur ego ait conduit le groupe dans une impasse. Frank Black semble en effet un sacré personnage, assez imbu de sa personne et certain de son talent. Et Le talent, il l'a. Comme il l'a confirmé par la suite avec son premier album solo (son meilleur), dommage que par la suite il n'a pas su développé sont talent comme il le fallait. Comme je dis souvent, la contrainte est structurante et c'est ce duo, ce besoin de confronter leurs idées créatrices, que le groupe a excellé. Franck Black est resté dans sa tour d'ivoire, comme il nous l'a montré plus d'une fois en concert.

Merci quand même pour ce fantastique album!


Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Debaser - 2:52
    2. Tame - 1:55
    3. Wave Of Mutilation - 2:04
    4. I Bleed - 2:34
    5. Here Comes Your Man - 3:21
    6. Dead - 2:21
    7. Monkey Gone To Heaven - 2:57
    8. Mr. Grieves - 2:05
    9. Crackity Jones - 1:24
    10. La La Love You - 2:43
    11. Number 13 Baby - 3:51
    12. There Goes My Gun - 1:49
    13. Hey - 3:31
    14. Silver - 2:25
    15. Gouge Away - 2:45
  • Line-up:
    • Chant et guitare: Black Francis
    • Guitares: Joey Santiago
    • Basse: Kim Deal
    • Batterie: David Lovering
  • Informations:
    • Sortie le: 17 avril 1989
    • Produit par:  Gil Norton
    • Sur le label: 4AD (Elektra)
    • Pochette réalisée par: Simon Larbalestier & Vaughan Oliver
  • Genre: Rock alternatif
  • Site officiel: http://www.pixiesmusic.com/
  • Spotify : Doolittle
  • Le meilleur titre: Monkey Gone To Heaven
  • Extrait en écoute:

  • ... The blue Garden  << >>  The Real Thing ...

    revue de mes meilleurs albums par dcennies:
    1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020 }

    -- ou --

    revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

    < | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 |  }

    Découvrez également: