So de Peter GABRIEL

Peter GABRIEL

So So (1986) ma note 

Après s'être cherché et avoir trouvé l'inspiration dans la world-music, Peter Gabriel se recentre vers une musique plus facile d'accès et le succès sera tout simplement planétaire. L'album pop par excellence, l'un des meilleurs albums du genre de la décennie. Ce cinquième (vrai) album est le premier avec un vrai titre, des plus sommaires il est vrai, mais des plus efficaces: alors quoi!
Donc tout est dit, il n'y a rien à jeter dans cet album, c'est le disque parfait. Rien n'y manque: émotion, joie et tristesse, intelligence et arrogance, simplicité, sensibilité, tendresse, grandiloquence, chaleur et froideur, toute la beauté de l'humanité en disque.

Féru des nouvelles technologies, le succès du disque tient également beaucoup à son merveilleux clip en "stop motion" de "Sledgehammer" qui passait en boucle sur MTV. L'ancien chanteur de Genesis avait flairé le coup de rajouter l'image au son, et ainsi être l'un des tout premiers artistes multimédia. La musique pour Peter Gabriel n'est pas une fin en soi, c'est un élément de la vie qui s'inscrit avec son monde. Il le démontrera plus tard avec ses jeux-videos (Xplora1 et Eve), ses festivals, avec en premier lieu le WOMAD créé e 1980, la première bouture de son label Real World, et ses mises en scène renversantes et tourbillonnantes de ses tournées (growing up / Secret World).

"So" reste toutefois d'une très grande simplicité et authenticité. Avec l'aide de Daniel Lanois et de ses 3 fidèles lieutenants, David Rhodes, Tony Levin et Jerry Marotta, il mit l'emphase sur l'émotion, et non sur l'intellect ou les exercices de styles comme par le passé (rappel: son troisième album est joué sans cymbales). Il a également invité une ribambelle d'artiste pour mettre au plus haut niveau son amour pour la pop et la world-music, avec en premier lieu Manu Katché, qui pris rapidement la place au fidèle Jerry Marotta. Le style percutant du français allant parfaitement avec les nouveaux joujoux de Tony Levin: ses funky-fingers et sa stick-basse. Peter Gabriel et sa clique nous délivre un album avec des grands standards de la pop-music et de sublimes ambiances plus intimes, comme "In your Eyes" ou "The Mercy Street". "Don't give up" est juste un peu "too much" dans le slow miévre et l'apathie, mais c'est l'exact opposé de l'exubérant et arrogant "Big Time".

Bref, avec un tel album, il n'y a rien à dire de plus, à part peut-être "So Good", So "Beautiful", So "Smart", So "Real", So "perfect"...
à vous de choisir le qualificatif qui vous convient le mieux


Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Red Rain – 5:32
    2. Sledgehammer – 5:06
    3. Don't Give Up – 6:30
    4. That Voice Again (Gabriel, David Rhodes) – 4:52
    5. In Your Eyes – 5:22
    6. Mercy Street For Anne Sexton – 6:1
    7. Big Time – 4:24
    8. We Do What We're Told (Milgram's 37) – 3:20
    9. This is The Picture (Excellent Birds)
  • Line-up:
    • Chant: Peter Gabriel
    • Guitares: David Rhodes
    • Basse: Tony Levin
    • Batterie: Manu Katché et Jerry Marotta
    • Claviers: 
    • Invités: Kate Bush, Laurie Anderson, Nile Rodgers, Bill Laswell, Youssou N'Dour, Jim Kerr, L. Shankar et Stewart Copeland
  • Informations:
    • Sortie le: 19 mai 1986
    • Produit par: Daniel Lanois & Peter Gabriel
    • Sur le label: Charisma (Virgin)
  • Genre: Pop-rock
  • Site officiel: http://petergabriel.com/
  • Spotify : So
  • Le meilleur titre: Big time
  • Extrait en écoute:

... Once Upon A Time  << >>  Infected ...

revue de mes meilleurs albums par dcennies:
1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020 }

-- ou --

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 |  }

Découvrez également: