Rage Against the Machine de RAGE AGAINST THE MACHINE

RAGE AGAINST THE MACHINE

Rage Against the Machine Rage Against the Machine (1992) ma note 

A l'origine, je n'avais pas mis le premier album des Rage Against the Machine parmi ma centaine d'albums cultes pour 2 raisons: un album bien trop écouté par le passé et une année 1992, celle de sortie de l'album, déjà bien remplie avec 4 autres albums cultes (de Suicidal Tendencies, Nine Inch Nails, Dream Theater et Recoil).
Ce n'est que près de 30 ans après, en écoutant à nouveau l'album que l'évidence m'a sauté à la gueule:

  1. - Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.
  2. - Malgré l'avoir écouté 10 000 fois dans les années 90, il garde la même fraîcheur, la même puissance et il n'a pas pris une ride (lui!)
  3. - Et que c'est tout simplement l'un des albums majeurs du Rock, du rock avec un grand R, celui qui t'explose à la gueule et qui te donne des ailes et un sentiment d'invulnérabilité.
A la croisée du rap, du métal, du punk contestataire et d'une pincée de Funk, les RATM se sont placés comme le mouton noir du rock fusion et comme les précurseurs du Nu-métal. Ils ont véritablement marqué leur époque avec leur nom et leur musique, et ont grandement influencés les groupes américains de Rock et de Métal des années 2000. Avec d'un côté Nirvana et de l'autre RATM, le hard-rock à papa est bel et bien mort au début des années 90. Fini le temps du "Sex, drugs and rock'n'roll": c'est soit tu t'avoues désabusé de ce monde et que tu confirmes ton "j'm'en-foutime" comme Nirvana, soit tu luttes contre le système. Et c'est donc cette deuxième voie qu'a choisi ce groupe: livrer un rock activiste et militantiste, en lutte contre l'establishment et les donneurs d'ordre de la société de consommation.

Je me souviens encore de la première fois que j'ai vu RATM en concert, c'était une chaude soirée de juin 1993 au Zénith réunissant Tool, Fishbone et Living Colour, durant laquelle Zack de la Rocha et ses potes ont terminé à poil tellement ils étaient en feu (enfin, pour la petite histoire, ils se sont mis à poil pour empêcher MTV de rediffuser le concert, qui était filmé ce soir là… et la vidéo a été effacée, on n'aura donc jamais la version de "Balls on parade"). Bref, le public l'était tout autant (en feu, pas à poil), l'album tournait déjà fond dans mon lecteur CD, et sans doute pas mal des gens qui étaient là ce soir-là, mais cela a été un vrai bombe sonore, une orgie démoniaque; rarement j'ai vu un groupe tant donner en un set de 45 minutes.
Avec ses riffs ravageurs et novateurs (Tom Morello a fait plus pour la guitare qu'Eddie Van Halen ou Malmsteen en 10 ans…), ses textes rageurs et leurs hymnes racoleurs ("Fuck you I won't do what you tell me"), les RATM ont rallié toute cette haine contre ces choses qui nous contrôlent, et dire qu'à l'époque le diable s'appelait MTV!!!
Zack, mon ami Zack, je me permets de te tutoyer tellement j'ai scandé tes paroles: il est grand temps que tu reviennes et que tu fasses ton retour avec un "RATM version 2.0" intitulé: "Rage Against the IA". Le monde en a besoin!

Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Bombtrack - 4:05
    2. Killing in the Name - 5:14
    3. Take the Power Back - 5:37
    4. Settle for Nothing - 4:48
    5. Bullet in the Head - 5:10
    6. Know Your Enemy - 4:56
    7. Wake Up - 6:04
    8. Fistfull of Steel - 5:31
    9. Township Rebellion - 5:24
    10. Freedom - 6:07
  • Line-up:
    • Chant: Zack de la Rocha
    • Guitares: Tom Morello
    • Basse: Tim Commerford
    • Batterie: Brad Wilk
    • Guests: Maynard James Keenan (Tool), Stephen Perkins (Jane's Addiction; Infectious Grooves)
  • Informations:
    • Sortie le: 3 novembre 1992
    • Produit par: Rage Against the Machine & Garth "GGGarth" Richardson
    • Sur le label: Epic Records
  • Genre: Rap-Métal
  • Site officiel: https://www.ratm.com/
  • Spotify : Rage Against the Machine
  • Le meilleur titre: Bullet n the Head
  • Extrait en écoute:

... Broken  << >>  Modern Life Is Rubbish ...

revue de mes meilleurs albums par dcennies:
1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020 }

-- ou --

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 | 2022 |  }

Découvrez également: