Lateralus de TOOL

TOOL

Lateralus Lateralus (2001) ma note 

Après la consécration avec Ænima (1996), Tool s'est remis en selle mais s'est confronté à la pression de son label, qui ne voulait pas d'un album si long et si complexe. Et en effet, ce "Lateralus" est labyrinthique, complexe à souhait et les mathématiciens mélomanes ont de quoi être servis puisque l'album fait de nombreuses références à la suite de Fibonacci, et comme l'indique la page Wiki de l'album, l'album s'écoute dans un sens précis, ainsi que certaines chansons qui s'écoutent également dans les 2 sens, dont le morceau Mantra, morceau palindrome qui s'écoute dans les 2 sens.
On comprend ainsi mieux les réticences de la maison de disque de laisser TOOL faire joujou nos oreilles. Je me suis amusé à écouter les morceaux à l'envers, et à part la fin (enfin le début) de Triad qui est saisissant, c'est difficile d'écoute, même si on ressent plus facilement les battements de cœurs ou des respirations (comme sur "Disposition" ou de "Reflection"). J'attends toujours une vraie version où la partition de ces quelques morceaux soient jouées à l'envers, pour avoir un rendu sonore optimale!

Mise à part la facétie du groupe à intellectualiser sa musique, Lateralus reste l'album le plus abouti du groupe. Les empilements rythmiques qui se dégagent des morceaux sont d'une puissance rare. C'est comme une drogue, la dose devient par moment de plus en plus forte et d'un coup, c'est le manque, la chair et l'esprit se fractalisent et se recomposent dès le morceau majeur qui vient après ces quelques morceaux d'interludes (marque de fabrique du groupe).
Et c'est ainsi vrai, cette suite de Fibonacci qui compose la plupart des rythmes des chansons ont en effet un vrai pouvoir hallucinogène sur son auditeur. La spirale infernale de Triad me rend fou. Et les morceaux les plus "commerciaux" comme "Schism", "Parabola" prouvent que toute musique complexe peut rester ouverte, et facile d'accès. L'album fût d'ailleurs un vrai succès aux USA, ce qui prouve qu'il n'est pas besoin de se plonger dans les méandres musicales du groupe. Les chansons sont suffisamment forte pour offrir à chaque auditeur son plaisir. Comme je le dis souvent, la musique de TOOL est comme une cathédrale: on y rentre comme un simple touriste, un dévot ou un féru d'architecture. Mais une chose est sûre, c'est que vous savez que vous devez y retourner en vous préparant mentalement à découvrir de nouveaux instants de grâce, qui vous avaient échappés à votre précédente écoute.

Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. The Grudge - 8:36
    2. Eon Blue Apocalypse - 1:04
    3. The Patient - 7:13
    4. Mantra - 1:12
    5. Schism - 6:47
    6. Parabol - 3:04
    7. Parabola - 6:03
    8. Ticks & Leeches - 8:10
    9. Lateralus - 9:24
    10. Disposition - 4:46
    11. Reflection - 11:07
    12. Triad (+ silence) - 8:46
    13. Faaip de Oiad - 2:39
  • Line-up:
    • Chant: Maynard James Keenan
    • Guitare: Adam Jones
    • Basse: Justin Chancellor
    • Batterie: Danny Carey
  • Informations:
    • Sortie le: 15 mai 2001
    • Produit par: David Bottrill
    • Sur le label: Volcano Entertainment
  • Genre: Hard Progessif
  • Site officiel: https://www.toolband.com/
  • Spotify : Lateralus
  • Le meilleur titre: Triad
  • Extrait en écoute:

... Serious Young Insect  << >>  Terria ...

revue de mes meilleurs albums par dcennies:
1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020 }

-- ou --

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 | 2022 |  }

Découvrez également: