We are the humans de The HUMANS

The HUMANS

We are the humans We are the humans (2010) ma note 

Le projet vient de la rencontre de Toyah avec l'ancien batteur de Ministry (et de R.E.M), Bill Rieflin, avec lequel Robert Fripp avait collaboré (sur l'album "birth of a giant"). Bill Rieflin rejoindra d'ailleurs la formation live de King Crimson quelques années plus tard.

A ce duo s'est venu greffé Chris Wong, guitariste et bassiste de jazz-fusion, puis Robert Fripp en special guest.
Bizarrement, le jeu de batterie de Bill Rieflin est très retenu, voire inexistant sur certains morceaux, bien qu'il participe à l'écriture de tous les morceaux. Le petit joyau est "Demigod" qui commence doucement avec une rythmique complexe qui monte peu à peu en puissance.

Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. We Are The Humans
    2. Is It Wrong
    3. Twisted Soul
    4. Telekinesis
    5. Quicksilver
    6. Labyrinth
    7. Icarus
    8. Noise In Your Head T
    9. his Belongs To You
    10. Demigod
    11. These Boots Are Made For Walkin'
  • Line-up:
    • Chant: Toyah
    • Basse et Guitares: Chris Wong
    • Batterie et synthés: Bill Rieflin
    • Invité: Robert Fripp
  • Informations:
    • Sortie le: 1er mai 2009
    • Sur le label: Vertical Species
  • Genre: Pop technique
  • Site officiel: http://toyahwillcox.com/thehumans/
  • Spotify : We are the humans
  • Le meilleur titre: Demigod

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 | 2022 |  }

Découvrez également: