No, virginia de The DRESDEN DOLLS

The DRESDEN DOLLS

No, virginia No, virginia (2008) ma note 

Je dois vous l'avouer: j'aime Amanda Palmer. La dernière fois qu'une chanteuse m'a fait autant d'effet, cela devait être Madonna en robe de marié pour son "Like a virgin"! Il m'est donc difficile d'être objectif sur cet album, qui est en fait une compilation de morceaux n'ayant pas eu les honneurs d'un vrai enregistrement studio. On y retrouve donc quelques "faces-B" du dernier album, quelques nouveaux titres, une démo, et une reprise des "Psychedelic Furs".
Et qui dit "faces-B", dit forcément des morceaux de qualité moindre, où la particularité des Dresden Dolls, à savoir l'approche voix/piano/batterie se fait moins sentir.










Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Dear Jenny – 3:07
    2. Night Reconnaissance – 3:56
    3. The Mouse and the Model (demo) – 6:02
    4. Ultima Esperanza – 4:33
    5. The Gardener – 5:08
    6. Lonesome Organist Rapes Page-Turner – 3:42
    7. Sorry Bunch – 3:09
    8. Pretty in Pink – 3:57
    9. The Kill – 3:49
    10. The Sheep Song – 3:59
    11. Boston – 7:20
  • Line-up:
    • Chant et Piano: Amanda Palmer
    • Batterie: Brian Viglione
  • Informations:
    • Sortie le: 17 mai 2008
    • Produit par: Sean Slade and Paul Q. Kolderie
    • Sur le label: Roadrunner
  • Genre: Cabaret punk
  • Site officiel: http://www.dresdendolls.com/
  • Spotify : No, virginia
  • Le meilleur titre: Lonesome Organist Rapes Page Turner
  • Extrait en écoute:

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 |  }

Découvrez également: