Bloodline de RECOIL

RECOIL

Bloodline Bloodline (1992) ma note 

Fan inconditionnel de Depeche Mode dans les années 80, c'est tout naturellement que j'ai suivi la trace de l'un des architectes du tempo du groupe, à savoir Alan Wilder, le maître à penser derrière le nom de Recoil.
Après un eP assez énigmatique "Hydrology" (qui fait assez musique de film), Alan Wilder se lance dans un album plus ambitieux, qui marquera son départ de Depeche Mode. Enregistré entre la tournée de "Violator" et l'enregistrement de "Songs Of Faith And Devotion", on voit que l’acolyte de Martin Gore a d'autres aspirations plus électroniques, plus sombres et plus intimes

Pour ce premier vrai album solo, il fait appel à plusieurs artistes, certains déjà renommés comme Douglas McCarthy (de the Nitzer Ebb) ou Diamanda Galas. Mais aussi de jeunes artistes prometteur comme Toni Halliday, chanteuse du groupe Curve, et surtout Moby, alors totalement inconnu de la scène électro en ce début des années 90.
Très loin de la musique commerciale de Depeche Mode, Alan Wilder nous fait découvrir de nouveaux univers musicaux, aujourd'hui commun, c'est-à-dire ceux de la World Music, du trip-hop et de l'ambiant techno. Album résolument avant-gardiste pour l'époque, ce "Bloodline" est également intemporel, du fait de l'envoutement que provoque de telles mélodies atmosphériques. En tant que véritable architecte du son, l'ancien de Depeche Mode développe une musique riche et complexe, avec différentes strates sonores et nuances rythmiques à peine perceptible à la première écoute. Cet album est le précurseur de ce que sera le son "Recoil" une musique électro complexe, nécessitant de la part de son auditeur un investissement et une attention complète.
La réussite de cet album tient dans cette ambivalence: être nettement plus élististe que la musique synthétique de Depeche Mode et sans être trop puriste. Avec une approche moins pop, Alan Wilder navigue entre des phases plus "ambient" et d'autres plus techniques (comme "Edge to Life") voire plus rock "Faith Healer", qui offre une des meilleures reprises de ce fantastique morceau d'Alex Harvey Band. Il ne tombe pas dans les travers de son premier eP et de ses albums suivants, où cet architecte du son développe des méandres de notes et mélodies imbriquées devenant trop difficile d'accès pour les fans des boys de Basildon, ainsi que pour les simples amateurs de musique d’électro.

Informations sur l'album:

  • La Track-list:
    1. Faith Healer
    2. Electro Blues for Bukka White
    3. The Defector
    4. Edge To Life
    5. Curse
    6. Bloodline
    7. Freeze
  • Informations:
    • Sortie le: 14 avril 1992
    • Produit par: Alan Wilder
    • Sur le label: Sire Records
  • Genre: Electro
  • Site officiel: http://www.recoil.co.uk/
  • Spotify : Bloodline
  • Le meilleur titre: Edge to life
  • Extrait en écoute:

... Blood Sex Sugar Magic  << >>  The Art Of Rebellion ...

revue de mes meilleurs albums par dcennies:
1970 | 1980 | 1990 | 2000 | 2010 | 2020 }

-- ou --

revue de mes albums chroniqués ces dernières années:

< | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 | 2021 | 2022 |  }

Découvrez également: