Elections 2007: Mais où sont passés les votes "sanctions"?

Mais où sont passés les votes "sanctions"? Durant la campagne des élections présidentielles de 2002, les médias parlaient de "votes sanctions" à l'encontre de nos politiques. Bizarrement, cette année, personne n'en parle?!?
Pourtant, en 5 ans, nos politiciens n'ont strictement rien fait pour redorer leur blason. Je dirais même pire, ils ont aggravé leur cas.
Alors où sont ces intentions de votes pour sanctionner nos politiciens. Le sentiment d'avoir besoin d'un troisième homme cache-t-il la forêt des mécontentements?

Après le camouflet du second tour de 2002, on pourrait être amener à croire les électeurs aient appris que sanctionner, c'est jouer avec le feu...
Je pense que c'est vrai, même si cette année, on se retrouve avec une douzaine de candidats, dont 4 susceptibles de passer au second tour.
Quoiqu'il en soit, les 8 autres, ils sont aussi extrêmes que Le Pen.
A gauche, nous avons donc Arlette, qui brulerait tous les patrons de France. Besancenot, qui ferait de même, après un jugement à la va-vite. Sans parler de leur compère Schivardi, qui les mettrait en travaux forcés dans le BTP. Pensons aussi Marie-George Buffet qui dirigerait bien cette escadrille de la mort anti-capitaliste.
José Bové, sans étiquette, sera le premier, à mettre le bois dans le buchet! Et certainement que Dominqiue Voynet lui vendera le bois. D'ailleurs je rappelle la déclaration de ce jour de Noël Mamère: "je n'ai pas signé la pacte écologique de Nicolas Hulot": Ah bien bravo pour un écolo!!!!
A droite, nous avons donc Le Pen, son éternel rival Philippe de Villiers qui ne vaut guère mieux, et enfin les chasseurs, un peu réac sur les bords, anti-européens et facilement fachos.
Ah que oui, elle est belle notre France politique: 12 candidats, 9 extrêmistes! C'est une jolie représentation de la France. Et comme il y a 5 ans, ces 9 dangers publics vont dépasser le cinquième des votes... Mais ce que nous ne savons toujours pas, c'est la part de vote "sanctions" des gens censés. car s'il y en a eu en 2002, il y en aura en 2007.
Bientôt prêt à savoir qu'un tiers de la population va voter extrême?!?