Recoil - SubHuman

J'avais adoré le premier album solo d'Alan Wilder, l'ancien de Depeche Mode, sous son nom de scène: Recoil. Ce premier opus avait été avant-gardiste, d'un son electro très recherché, mélant habilement technologie, voix et influences Wolrd-music. Par la suite, l'influence World-music et black-music est devenue plus présent dans les d'Alan Wilder, et ce dernier album tourne autour des origines du blues.
Ceux qui s'attendent donc à un son recherché seront donc déçus, et je l'ai été. Là, c'est un son qui semble remonter aux origines du Blues, du fin fond du Sud, dans un temps reculé où les noirs étaient considérés comme des sous-hommes, d'où le titre de l'album. On est donc très loin des trouvailles de "Bloodline" et mis à part le 2ème morceau, on s'ennuie ferme sur cet album et on ne rentre pas dans son ambiance pesante et moite. Dommage.

La track-list:
  1. Prey - 8:19
  2. Allelujah - 9:27
  3. 5000 years - 6:37
  4. The killing ground - 9:55
  5. Intruders - 11:36
  6. 99 to life - 8:10
  7. Backslider - 7:09

Quelques liens:

Korn - 2007

Je ne m'attendais pas à la sortie de l'album, d'autant que j'avais ouï dire que le groupe Korn battait de l'aile après le minable dernier album studio. Et là, apparemment, il n'en reste que 2, et par chance, les meilleurs. J'avais donc un peu peur en l'achetant, mais j'ai vité été rassuré par le 5 premiers morceaux qui sont très bon. C'est certes plus mainstream, où Korn fait le lien entre Linkin Park et Marilyn Manson, en plus mature et moins saugrenue que l'album studio précédent, où j'avais trouvé qu'ils faisaient du Britney Spears trashy. Ce noouvel album, sans titre, mais qui débute avec le titre "starting over" annonce la couleur et ce nouveau départ fort réussi! Et en plus, il y a Mister Terry Bozzio à la batterie, et certains breaks et atmosphères s'en ressentent. C'est mieux construit, efficace, pop et rentre dedans comme il faut. Ils vont même sur un morceau flirter avec le Death Metal.
Bref, l'album du renouveau pour Korn. Et je dis encorn!!!
La track-list:
  1. Intro
  2. Starting over
  3. Bitch we got a problem
  4. Evolution
  5. Hold on
  6. Kiss
  7. Do what they say
  8. Be ever
  9. Love and luxury
  10. Innocent bystander
  11. Killing
  12. Hushabye
  13. I will protect you

Quelques liens:


Autres albums écoutés...

J'en profite pour réécouter cet été quelques albums srotis plus tôt cette année ainsi que quelques vieilleries
  • Planet X - quantum: Cet album est sans doute l'autre révélation de l'année. C'est entre le jazz et le métal, une fusion indescriptible tiré du meilleur de l'album de Virgil Donati avec son ancien groupe "On the Virg", et passé à la moulinette de Derek Sherinian (ancien clavier de Dream Theater) et de Sir Allan Holdsworth, guitariste hors-pair en jazz-rock. Le plus dur dans cet album hors du temps, c'est de trop trouver quelqu'un d'autre qui adore cet album, car c'est vraiment un son particulier, un peu comme l'album de King Crimson 'Discipline', sans la renommée internationale...
  • Human League - l'intégral: J'ai redécouvert par hasard le morceau "Darkness" figurant sur l'album "Dare!" et j'adore vraiment ce morceau. D'ailleurs, cet album est de loin leur meilleur, loin devant "Hysteria". Ah quel dommage qu'ils aient fait de la merde opar la suite car ils avaient un son super recherché et super classe au début des années 80. "Dare!" est d'ailleurs sans doute l'album new-wave dance le plus abouti des années 80.
  • SilverChair - Young Modern: C'est tout simplement l'abum de l'année! Je ne comprends toujours pas pourquoi qu'il soit seulement disponible en import dans nos contrées!!! Si vous avez des remords d'aimer l'album de Mika, sautez sur ce "Young Modern" et votre âme de rocker sera ravi de temps d'insouciance musicale et de maitrise tecnhique.
  • Ministry - End of Days: C'est un morceau à paraître sur le prochain album de Ministry (mi-septembre) avec l'intervention dans les choeurs de Jaz Coleman de Killing Joke. Ce morceau est une tuerie et j'ai hâte de découvrir le reste de l'abum.
  • UNKLE - war stories: nouvel album de ce groupe électro avec des interventions de Josh Holmes (de QOTSA), Ian Astbury (the Cult) et de Massive Attack. Travaux toujours autant superbes, qui raviront autant les rockers que les fans d'electro.
  • Justice - †: comme j'ai ma période électro, je me suis laissé tenté, mais beuark, j'aime pas. On dirait 2 sales momes de 10/12 ans qui ont chippé les vinyls de leurs parents pour les sampler et chanter dessus. Encore une grande arnaque marketing...
  • Rose - rose: Après avoir souffert l'an passé avec Laurent Voulzy et sa vague de trop, que Sévy avait acheté, c'est au tour de rose avec sa voix aphone et pleurnicharde... Un album pour demoiselles, uniquement.