Cela fait depuis plus de 3 ans que je ne vis plus dans Paris intra-muros, et j'en suis heureux.
Malheuresement, je dois retourner sur Paris de temps en temps pour raisons professionnelles et je suis stupéfait qu'en 3 ans la situation du traffic automobile ait tant empiré.

Lire la suite