Mot-clé - porcupine tree

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 20 décembre 2016

Ma compile de 2016

Chaque semaine avec l'un de mes collègues de bureau, nous faisons découvrir un album de notre cru, qu'il soit récent, un classique ou bien d'un genre sortant de l'ordinaire, méritant d'être porté aux oreilles de mélomanes avertis.

Et comme chaque année, je décide de vous faire partage ce résumé musical en téléchargeant ces 25 morceaux de choix (ou en écoutant ma playlist via Spotify).
La subtilité de cette liste est qu'elle se découvre par degré de difficulté, de la plus simple à écouter à la plus complexe ou plus bruyante. On commence donc par 2 morceaux calmes, puis de la pop, de la folk et peu à peu on augmente le rythme.
J'espère que vous apprécierez.

Lire la suite...

mardi 29 décembre 2015

L'infreduptible 2015 - ma compile de l'année

Chaque semaine avec l'un de mes collègues de bureau, je fais découvrir un album de notre cru, qu'il soit récent, un classique ou bien d'un genre sortant de l'ordinaire, méritant d'être porté aux oreilles de mélomanes avertis.

Cette année, je décide de vous faire partage ce résumé musical en téléchargeant ces 19 morceaux de choix (ou en écoutant ma playlist via Spotify).
La subtilité de cette liste est qu'elle se découvre par degré de difficulté, de la plus simple à écouter à la plus complexe ou plus bruyante. On commence donc par de la pop électro du meilleur gout, pour aller peu à peu vers mes 2 styles de prédilection, le rock progressif et le métal. J'espère que vous apprécierez.

Lire la suite...

jeudi 19 mars 2015

Steven Wilson - Hand. Cannot. Erase

Steve WilsonSteven Wilson - Hand. Cannot. Erase ma note

Steven Wilson est l'ancien chanteur/leader du groupe Porcupine Tree, groupe qui a longtemps errait dans l'ombre de Radiohead: trop progressif, pas assez indie.
Depuis qu'il est parti en solo, Steven Wilson sait essayé à différents styles et semblent avoir enfin trouvé son style, un son d'une grande universalité dans son approche, sans aucunement renié ses racines du rock progressif.

Lire la suite...

samedi 28 décembre 2013

Palmares 2013

Palmares 2013Petit retour sur cette année

Comme chaque année, je reliste mes petits bonheurs culturels et médiatiques; et malgré la morosité économique, ce fût pour ma part une année excellente d'un point de vue musique!



Albums de l'année 2013

Alors là, des baffes, des surprises, des baisers et des putains de petits plaisirs, avec tout en haut du panier l'ovni musical de l'année: 6:33 & Arno STROBL.

ANATHEMA  Steven WILSON  David SHAW & The BEAT
  1. 6:33 & Arno STROBL - The Stench From The Swelling (a true story)
  2. Steven WILSON - The Raven That Refused To Sing
  3. David SHAW & The BEAT - So it goes
  4. FISH - A Feast of consequences
  5. HAKEN - The Mountain
  6. SHINING - One One One
  7. AMPLIFIER - Echo Street
  8. SEMANTIC SATURATION - Solipsistic
  9. KINGCROW - In crescendo
  10. MINOTAUR PROJECT - Echo Mirage

Mentions Spéciales: (Albums loupés les années précédentes)

  1. SHINING - BlackJazz (2010); certainement l'ovni musical de la décennie
  2. DARK SUNS - Orange (2011); un rock-prg hippy

Livres de l'année 2013

Et bien cette année, j'ai nettement moins lu que d'habitude, d'une part à cause du boulot où il faut rattrapper les activités les Week-ends, et d'autre part, à cette satanée saloperie de Candy Crush et autres jeux à la con sur ma tablette...
Bref, cette année, place à un petit français qui m'a bien surpris: Bernard Minier.

  1. Bernard MINIER - Glacé
  2. Michael CONNELLY - The Black Box
  3. Robert WILSON - Capital Punishment
  4. Irvine WELSH - Skagboys
  5. mark BILLINGHAM - Rush of Blood
  6. Chuck PALAHNIUK - Damned
  7. Olen STEINHAUER - L'issue

Films de l'année 2013

Cette année, pas de coup de coeur, si ce n'est quelques déceptions. Evidemment, je place Gravity en tête pour ce magnifique tour de force visuel, juste devant Quentin Tarantino et son Django déchainé.
La surprise vient d'un des réalisateurs que je trouve mauvais: Gore Verbinski, qui signe avec son "Lone Ranger" un amusant Western rappelant quelques grands films de l'époque.

  1. GRAVITY de Alfonso Cuarón
  2. DJANGO UNCHAINED de Quentin Tarantino
  3. ELYSIUM de Neill Blomkamp
  4. WORLD WAR Z de Marc Forster
  5. LONE RANGER de Gore Verbinski
  6. LES AMES VAGABONDES d'Andrew Niccol
  7. LES AMANTS PASSAGERS de Pedro Alomodovar
  8. THE PLACE BEYOND THE PINES de Derek Cianfrance
  9. ZERO DARK THIRTY de Kathryn Bigelow

Autres évènements de l'année

  • Les hommes de l'année: Et bien toujours nos chers journalistes, qui n'ont décidement aucune mémoire, et ne savent plus chercher l'info. Ils préfèrent récolter l'opinion de la ménagère de 50 ans (ou de l'enfant de 6 ans) au lieu d'enquêter et de chercher la vérité.
  • Les hommes de l'année: Et mention spéciales aux patrons "financiers", qui oublient que la valeur humaine est notre plus grande richesse.
  • La série Télé: BREAKING BAD; avec une 5eme saison renversante
  • Concert: SHINING!!! Ce fût court, mais putain qu'ils sont excellents ces norvégiens.
  • L'objet:mon VTT électrique.

samedi 11 mai 2013

KINGCROW - In crescendo

KINGCROW - In crescendoKINGCROW - In crescendo ma note

Jusqu'ici, les italiens se lançant dans le rock progressif avaient tendance de se la jouer "oldschool". Voici un groupe qui va vous faire changer d'attitude par rapport à la scène prog-rock transalpine!

Comme leur dossier de presse le vante, KINGCROW est sans nul doute aujourd'hui l'un des groupes les plus excitants que l'Italie nous offre!
Et ce n'est pas pour rien qu'ils font la tournée aux USA avec Pain Of Salvation.

Lire la suite...

jeudi 21 mars 2013

Steven Wilson - The Raven That Refused To Sing

J'ai l'honneur de vous présenter la quintessence du rock progressif des années 70, sans nul doute l'un des tous meilleurs albums du genre, ayant l'étrange particularité de voir le jour près de 40 ans après cette époque glorieuse et grandiloquente du Rock! Alors si vous aimez Yes, Genesis, Pink Floyd, King Crimson ou ELP, jetez vous sur cet album!

Lire la suite...

samedi 9 mars 2013

Steven Wilson en concert au Trianon

J'avais volontairement raté la précédente tournée de Steve Wilson, sceptique sur la consistance et la cohérence de son répertoire solo, parfois trop calme pour être joué sur scène.
Il m'en fallait donc plus et la récente sortie de son nouvel album avait de quoi me ravir. Steven Wilson a enfin un répertoire consistent et passionnant!
Et mon Dieu que ce concert a été magique. Ce fût l'un des plus beaux concerts auquel j'ai eu droit d'assister!

Steven Wilson

Lire la suite...

jeudi 29 décembre 2011

Revue de 2011, année de bronze

mes lauréats 2011

Petit retour sur cette année

Comme chaque année, je reliste mes petits bonheurs culturels et médiatiques. Voici donc ce qui m'a fait vibrer cette année.

Albums de l'année 2011

Tout comme l'an passé, j'ai finalement assez peu acheter d'albums, et pour la plupart, ils ont été difficile à trouver, car la Fnac préfère vendre des compilations de chanteuses bretonnes, de marins d'eau douce ou de prêtres défroqués.
D'ailleurs, près d'un tiers d'entre eux ont été acheté directement auprès des artistes (Lazuli; Haken, Relocator; Steve Wilson & Jakszyk, Fripp & Collins) et le reste sur Amazon...

La véritable surprise cette année est le groupe HAKEN avec son 2ème album "Visions". A placer entre Dream Theater et Marillion, c'est mon grand coup de coeur de l'année, suivi de près par le complexe double album d'Amplifier.

HAKEN AMPLIFIER LAZULI 
  1. HAKEN - Visions
  2. AMPLIFIER - The Octopus
  3. LAZULI - 4603 battements
  4. BLACK COUNTRY COMMUNION - 2
  5. THE DEVIN TOWNSEND PROJECT - Ghost
  6. RELOCATOR - Relocator
  7. Steven WILSON - grace for drowning
  8. FAIR TO MIDLAND - Arrows & Anchors
  9. THE DEVIN TOWNSEND PROJECT - Decontruction
  10. JAKSZYK, FRIPP & COLLINS (a King Crimson ProjeKct) - A Scarcity Of Miracles
  11. Mention Spéciale*: SHAOLIN DEATH SQUAD - Five deadly venom (2010) et Intelligent Design (2006)

*: Albums loupés les années précédentes.

Livres de l'année 2011

Et bien cette année, j'ai lu pas mal de vieux bouquins, ou du moins paru ces 5 dernières années, et les rares sortis cette année ue j'ai lu ne m'ont guère emballé.
Bon, si je devais faire mon top 5, cela serait donc:

  1. Jo NESBO - The leopard
  2. Michael CONNELLY - The Reversal
  3. Mark BILLINGHAM - From the dead
  4. Henning MANKELL - L'homme inquiet
  5. Henning MANKELL - The man from Beijing

Films de l'année 2011

Et bien comme indiqué l'an passé, j'ai laissé de côté le cinéma, une de mes grandes passions. Mais bon, tant que chaque semaine on nous bassine avec des films de merdes, et vendus comme d'oeuvres incontournables... En parallèle, une grande majorité réalisateurs ne maitrisent pas encore assez bien la technonologie numérique à mon gout; et voir les films en HD se révèlent pour moi être un massacre visuel...
Enfin, payer 20€ pour 2 places de cinémas, et bien non, je préfère attendre 6 mois pour l'avoir moins cher et le voir chez moi, et pas emmerder par un public incivil...

  1. Drive de Nicolas WINDING REFN
  2. The Artist de Michel HAZANAVICIUS
  3. Source Code de Duncan JONES
  4. Black Swan de Darren ARONOFSKY
  5. Même la pluie d'Icíar BOLLAÍN

Autres évènements de l'année

  • Les hommes de l'année: Ces intouchables qui n'auraient jamais cru se faire prendre: Ben Ali, Mubarak, Kaddhafi, Berlusconi, DSK et même Kim Jong-il. Bachar, ton tour viendra...
  • La femme de l'année: Anne Sinclair; pour son amour
  • La voiture de l'année: Ma Renault mégane version Bose. Le meilleur auditorium que je connaisse!
  • La pub de l'année : Ich bin ein melomane... La pub Renault de la Mégane version Bose!
  • La série Télé: Breaking Bad; pour son décalage et ses prises de vues originales.
  • Concert: Fish en accoustique

mardi 8 novembre 2011

JETHRO TULL - Aqualung (40th anniversary edition)

En prévision de noël, voici un petit cadeau que vous allez pouvoir offrir à tous vos amis quadras, ou grand amateur de musique: la version remasterisée du célèbre album de Jethro Tull: "Aqualung".
Pour ma part, je n'ai pas pu attendre d'ici là, et je me suis jeté sur ce meilleur album de Folk Progressif (de tous les temps)!

Lire la suite...

lundi 3 octobre 2011

Steven Wilson - Grace for drowning

Grace for drowningSteven WILSON - grace for drowning ma note

Depuis près de 15 ans, Steve Wilson partage son temps entre Porcupine Tree et ses sides projects: No-Man & Blackfield. Ce n'est qu'en 2008 qu'il sortit son premier album solo, sorte de melting-pot de ses différentes expériences musicales. Pour ce nouvel album, c'est également un mélange versatile de ces 3 genres avec cette fois-ci une griffe très jazzy et expérimentale. Comme à son habitude, Steve Wilson entame ses morceaux par des intros assez longues et abstraites, le temps que le soupçon d'une mélodie s'attache à une branche solide pour s'enraciner et former une vraie chanson. Il y a donc parfois quelques longueurs, le style neurasthénique de "No-man" est proche mais Steve Wilson distille ici et là des digressions de free-jazz.

En fait, comme l'indique Steve Wilson lui-même sur le site de l'album, les mélodies de "Grace..." ont été concoctés lors du nettoyage des remasters des premiers King Crimson que Steve Wilson a produit en 2009 et 2010: on retrouve très bien des influences de l'album "Lizard" du roi pourpre, avec ses saxo fous dansant autour de nappes de claviers indomptables. D'ailleurs, sur le morceau phare de cet album (Raider II, opus de 23 minutes), on sent à plein une reprise du gros coup de saxo suivi de mellotron de la chason "Indoor Games"; mais aussi toutes ses accélérations de note (clavier, riffs, saxo & clarinette) qui jaillissent ici et là.
L'autre grosse influence est également Hans Zimmer, avec sa B.O. de "Inception", où l'on ressent parfois son atmosphère lourde et pesante et pourtant très aérienne.

Steve Wilson s'est cette fois-ci entouré de musiciens assez jazzy, avec le très turbulent saxophoniste Theo Travis, et le batteur Nic Frances, que je trouve un peu pataud sur pas mal de morceaux. Il y a quelques guests stars de renoms comme Steve Hackett, Tony Levin et quelques membres du King Crimson moderne, avec Trey Gunn et Pas Mastelotto pour le très tunesque morceau Track One".
Au final, malgré les quelques prouesses jazzy auxquels se livrent Steve Wilson, je trouve que ce double album offrent trop de longueurs. Un seul aurait simplement suffit. Des morceaux comme "Grace.."; "Belle de Jour..." ou "Like Dust..." auraient été parfaite pour ses autres side-projects.
Bref, cela aurait pû être l'album de l'année. Dommage dommage!

La track-list

  1. Grace for Drowning
  2. Sectarian
  3. Deform to Form a Star
  4. No Part of Me
  5. Postcard
  6. Raider Prelude
  7. Remainder the Black Dog
  8. Belle de Jour
  9. Index
  10. Track One
  11. Raider II
  12. Like Dust I Have Cleared From My Eye

NB: A noter qu'une version Deluxe comprend un CD supplémentaire, comprenant 2 morceaux assez électro, un morceau total free-jazz décoiffant, une ballade bien meilleur que celles présentes sur les 2 premiers CD, et enfin, la démo de 20 minutes de "Raider II".

Quelques liens:

mardi 27 septembre 2011

Opeth et Mastodon, même combat?

J'attendais de pied ferme ce mois de Septembre avec la sortie de 3 albums: "Heritage" d'Opeth, "The Hunter" de Mastodon et enfin "Grace for Drowning", le deuxième album solo de Steven Wilson, le maitre à penser de Porcupine Tree.
Et bien je suis un peu déçu par ces 3 albums. Je me plaignais cet été des retours désuets de Yes, Journey et de King Crimson; et bien voici que Mastodon, Opeth et Steve Wilson nous font de la musique Vintage.
Eh les gars, on est bientôt en 2012, pas 1972!

Lire la suite...

jeudi 7 juillet 2011

La planète King Crimson toujours en activité

Pour conclure cette semaine de rock désuet (Après Yes et Journey), je vous invite à rentrer dans l'univers de King Crimson, avec d'une part, la sortie d'un des "sides-projecKt" de Robert FRIPP avec un de ses anciens acolytes: le merveilleux saxophoniste Mel Collins; et d'autre part, la sortie du nouvel album de John WETTON, l'ancien bassiste et chanteur du Roi Pourpre dans les années 70.

A Scarcity of Miracles

Lire la suite...

lundi 23 mai 2011

AMPLIFIER - The Octopus

Voici l'album le plus ambitieux de l'année qui pourrait de se vanter de répondre à cette question: "Si vous deviez ne retenir qu'un album de Led Zep, Pink Floyd, Queen, The Who, Genesis (période Pet. Gab.), Muse, Mogwaï et Porcupine Tree"? Et bien la réponse est sans nul doute: "The Octopus" d'Amplifier.
Mon coup de coeur du moment

Lire la suite...

mercredi 14 octobre 2009

Porcupine Tree en concert à l'Olympia

Malgré leur dernier album quelque peu décevant, cela ne m'empêche pas d'aller voir mon groupe favori, Porcupine Tree, sur scène à l'Olympia
Et grand bien m'en a pris. Ce fût un pur moment de rock!

Lire la suite...

lundi 21 septembre 2009

Porcupine Tree & Steve Wilson - 2 incidents majeurs

Ce mois-ci s'annonçait particulièrement chaud avec pleins de nouveaux albums mais je dois avouer que mon désir d'appétit reste finalement sur sa faim. Les derniers Muse, Masters of Reality, David Sylvian et Pearl Jam sont franchement décevants, et même mon chouchou, Porcupine Tree, est du même acabit... à ma grande tristesse.
En parallèle à la sortie de ce nouvel opus, les fans retrouveront également une version remix de l'album solo de Steve Wilson.

Porcupine Tree - the incident Masters of Reality – Pine / Cross Dover (2009)

Lire la suite...

mardi 1 septembre 2009

La rentrée musicale s'annonce chaude!

La rentrée musicale s'annonce sous les meilleurs perspectives: que du beau monde!!!
Pour commencer, 2 albums que j'attends impatiemment: le nouvel album de Porcupine Tree (et oui déjà) qui sera d'ailleurs un double et celui de mon groupe "black" favori: Living Colour!
Ensuite, nous aurons droit à ce mois de septembre aux nouveaux Pearl Jam et Masters of Reality, ainsi que le grand retour de Skunk Anansie, qui nous livre une compilation agrémentée d'inédits et de 2 nouvelles chansons.

Living Colour - The chair in the doorway Porcupine Tree - the incident Masters of Reality – Pine / Cross Dover (2009) Backspacer  Pearl Jam

Comme si cela ne suffisait pas, il faut également noter les sorties suivantes (dans mon ordre de préférence), que je vais devoir écouter avec attention. Enfin, avec déjà ces 5 albums suscités, je ne sais pas si j'aurai vraiment le temps:

  • InMe - Herald Moth
  • Muse - The Resistance
  • David Sylvian - Manafon
  • Megadeth - Endgame
  • Arjen's Guilt Machine Lucassen - On This Perfect Day
  • Arctic Monkeys - Humbug
  • 69 Eyes - Back In Blood
  • Paramore - brand new eyes
  • Wolfmother - Cosmic Egg
  • Insane Clown Posse - Bang! Pow! Boom!

A noter que King Crimson, pour contrer les rééditions des Beatles, vont également sortir 3 rééditions de luxe pour leur 40 ans. C'est Steve Wilson (de Porcupine Tree) qui a produit ces versions remasters, avec l'aide de Sir Robert Fripp, of course! (Lire ici pour en savoir +).

Dans les mauvaises nouvelles, vous aurez droit au retour de Mika (The Boy Who Knew Too Much) et de Robbie Williams (Reality Killed the Video Star); en espérant qu'ils ne font pas dans le facile, tout comme pour l'irritant M (Mister Mystère) et le coulant Mark Knopfler (get lucky).
Pour se marrer, et prendre un bon coup de vieux, Matt Bianco (Hifi Bossanova), Whitney Houston (I Look To You) (quel coup de vieux sur la photo... au moins, elle ne prend pas de botox *) et les Bananarama (Viva) font leur retour.
Bon, et comme le ridicule n'a jamais tué, n'oubliez pas que les Backstreet Boys (his Is Us), Air (Love 2) et de Mariah Carey (obsessed) reviennent eux aussi... ;-(

NB: Ah, si, désolé, Whitney...<:P>

mercredi 26 août 2009

Ma playlist de cet été

Je profite de cette fin de mois d'aout pour revenir sur 4 albums qui ont bercé mon été, et sur lesquels je n'avais pas pris le temps de m'attarder pour donner mon avis. Il s'agit du dernier Dream Theater, OSI, du surprenant Devin Townsend et surtout mes nouvelles coqueluches électro: Client.

Client - Command  Devin Townsend - Ki  Dream Theater - Black clouds  OSI - Blood

Lire la suite...

dimanche 22 mars 2009

L'album du mois: Steve Wilson - Insurgentes

Paru en avant première sur son site en fin novembre dernier pour les ans (éditions de 3000 ex.), le premier album solo de Steve Wilson, le maitre à penser de Porcupine Tree, est enfin dans les bacs.

Steve Wilson - Insurgentes

Alors qu'il avait multiplié les projets en dehors de Porcupine Tree (Blackfield, No-Man, Bass Communion) et les productions (Fish, opeth, Paatos, etc.), on pouvait se demander sil avait réellement besoin de faire un album solo.
Ses diverses expériences étaient tellement diverses que j'avais dû mal à imaginer ce que pourrait être un album solode Mr. Wilson. Et bien, c'est un mix de de tout cela , une pafaite compilation de toutes ses expériences passées, sous un prisme toutefois plus sombre, pesant, et moins complexe dans son ensemble.

Lire la suite...

mardi 24 février 2009

L'album du mois: UKZ - Radiation

Voici l'album du mois qui n'en est pas vraiment un: c'est un eP (extended Play, un mini-album) mais que voulez-vous, cela fait 30 ans que j'attendais la suite du groupe U.K. formé par Eddie Jobson et des anciens de King Crimson.
C'est chose faite! Et ce n'est rien que du bonheur!!!!

Lire la suite...

lundi 27 octobre 2008

Ma playlist du mois d'Octobre, part 2

L'automne s'annonce bien au niveau musical. Que du bonheur, et en plus y'en a pour tous les goûts! Je vous propose donc du Kaiser Chiefs, du Electric 6, une nouveauté française nommée "Demians" et enfin le retour surprenant d'un dinosaure du rock en grande forme: Judas Priest.
   

Lire la suite...

- page 1 de 2