Mot-clé - Bernard Minier

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 27 août 2015

Bernard MINIER - Une putain d'histoire

Une putain d'histoireBernard Minier sort de sa région sud-Ouest pour nous plonger dans l'univers pluvieux d'une île au large de Seattle, avec toujours son machiavélisme reconnu et un rebondissement final fort bien réussi.

Résumé:
Henry, un ado de 16 ans se querelle violemment avec sa petite amie à bord du ferry qui les ramène sur Glass Island, l'île où ils vivent au large de Seattle sur la côte Pacifique, au nord-ouest des États-Unis. Le lendemain, le cadavre de la jeune fille est retrouvé sur une plage. Henry, qui n'a aucun alibi cette nuit-là, devient le suspect numéro 1.

Avec ses copains, Henry mène sa propre enquête pour prouver son innocence. La tension monte d'un cran avec l'entrée en jeu de Grant Augustine, un magnat d'internet, persuadé d'avoir retrouvé en Henry, le fils disparu qu'il recherche depuis 16 ans.

Et si le meurtre de la jeune fille...

Ma note: ma note

Ma critique:

Lire la suite...

mardi 28 juillet 2015

Bernard MINIER - N'éteins pas la lumière

N'éteins pas la lumièreComme chaque été, je me tape un petit pavé de chez Bernard Minier. Et cille celui-à est très bon, je vais vite me mettre à la page avec sa putain de nouvelle histoire...

Résumé:
"Tu l'as laissée mourir..."
Christine Steinmeyer croyait que la missive trouvée le soir de Noël dans sa boîte aux lettres ne lui était pas destinée. Mais l’homme qui l'interpelle en direct à la radio, dans son émission, semble persuadé du contraire...
Bientôt, les incidents se multiplient, comme si quelqu’un avait pris le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s’effondre.

Martin Servaz, de son côté, a reçu par la poste la clé d'une chambre d’hôtel. Une chambre où une artiste plasticienne s'est donné la mort un an plus tôt. Quelqu'un veut le voir reprendre du service... ce qu'il va faire, à l'insu de sa hiérarchie et de ses collègues.

Alors que Christine croit devenir folle et que l'horreur fait son irruption, Martin arrivera-t-il à temps pour sauver Christine de cette terrible machination?

Ma note: ma note

Ma critique:

Lire la suite...

lundi 1 septembre 2014

Bernard MINIER - Le Cercle

A Treacherous ParadiseJ'avais bien aimé il y a 2 ans le "glacé" de Bernard Minier, je replonge dans son Sud-Ouest imaginaire et sanguinaire.

Résumé:

Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, précipitent le commandant Martin Servaz dans une enquête dangereuse, la plus personnelle de sa vie.

Pendant ce temps, à une dizaine de kilomètres, un professeur de civilisation antique est assassiné, un artiste suédois brûlé vif, un éleveur de chiens dévoré par ses animaux. Que se passe-t-il autour de Marsac et de ce cercle d’étudiants qui réunit l’élite de la région et dont Servaz a fait partie?

Confronté à un univers terrifiant de perversité, Servaz va rouvrir d’anciennes et terribles blessures et faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

Ma note: ma note

Ma critique:

Lire la suite...

dimanche 5 mai 2013

Bernard MINIER - Glacé

Bernard Minier - GlacéVoici une nouvelle fine plume française dans le monde des polars: Bernard Minier. Son personnage principal, le commandant Martin Servaz, est un policier de Toulouse profondément humain et lettré, confronté à une série de crimes aussi épouvantables qu’incompréhensibles dans les Pyrénées au cœur de l’hiver.

Résumé:
Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d'un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d altitude? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar?

Ma note: ma note

Ma critique:

Lire la suite...