Mot-clé - économie

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 2 juin 2015

AMANDA PALMER - The art of Asking

AMANDA PALMER - The art of AskingAmanda Palmer est de loin ma chanteuse préférée, et dès le début des années 2000, elle a su comprendre l'aubaine qu'était Interne pour communiquer et partager directement avec son public.

Résumé:
Amanda Palmer est la première artiste dans le monde de l'industrie musicale à avoir atteint le million de Dollar en crowdfunding pour financer son album. Au travers de sa première biographie, elle nous raconte ici son parcours, de ses premiers petits bouleaux, de ses premières expériences d'artiste de rue, à la création de son groupe/duo les Dresden Dolls et de la difficile relation avec son label qui l'ont mené à sa carrière solo, avec toujours, en point d'orgue: sa formidable relation avec son public, qui fait d'elle la reine de la demande.

Ma note: ma note

Remarque: lu en anglais

Ma critique:

Lire la suite...

dimanche 15 mars 2015

Le nouveau positionnement d'Altares D&B

D&B new logoFort d'une expérience de plus de 15 ans dans la mise en oeuvre de la diffusion de la donnée légale, financière et marketing sur les entreprises, j'apporte désormais directement mon expertise auprès de la force commerciale d'Altares depuis fin 2014, en étant ingénieur avant-vente.
Ce changement de fonction coïncide également avec la mutation qu'entreprend Altares: nouveau logo, nouvelle charte graphique et surtout de nouveaux modèles économiques, avec la prise en compte de la "Big Data".

Lire la suite...

samedi 14 juin 2014

Utilisateurs des transports en commun: aidez les grèvistes!

Cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu de grève à la SNCF et comme celle-ci semble aller en dépit du bon sens, je vous rappelle une petite façon d'exprimer votre "solidarité" envers vos preneurs d'otages.

Le principe est simple: exprimer votre solidarité en offrant 5 minutes de votre temps précieux aux contrôleurs lors du votre prochain contrôle de billet.

Ainsi, dès qu'un contrôleur vous demande de présenter votre titre de transport, annoncez-lui (poliment, il est important de rester courtois) que suite au retard que vous avez subi lors des dernières grèves, vous l'invitez à patienter 5 minutes pour qu'il valide votre billet. Il est bien de préciser que vous êtes en règle et que c'est juste par solidarité avec son droit de grève que vous prenez ces 5 minutes sur son temps, car lui, au moment où il a décidé de faire grève, vous avez perdu un peu plus que 5 minutes!
Et si par chance ses camarades contrôleurs viennent s'agglutiner autour de vous d'un air menaçant: reprenez de plus belles. Rappeler que le droit de grève est fondamental, et qu'il implique d'assumer ses actes jusqu'au bout. Mais que vous leur suggérez de trouver un autre moyen de pression plus intelligent, car comme ils peuvent le constater à l'instant présent: rester sur un quai, ou debout dans un train à ne rien faire, bref se sentir pris en otage, c'est assez frustrant...

Par expérience, je peux vous garantir que la plupart des gens dans le wagon vont vous suivre, et qu'au bout de la troisième personne agissant de la sorte, ils passeront leur chemins.
Pour conclure, agissez, restez poli, et surtout, soyez certain d'être en règle!

dimanche 1 juin 2014

Stratégie Océan Bleu de W. Chan Kim et Renée Mauborgne

Stratégie Océan Bleu -  Comment créer de nouveaux espaces stratégiques Régulièrement je lis des ouvrages "professionnels" qui sont liés peu ou prou à mes activités. Cette année, encouragé par mon employeur, je me suis lancé à la découverte des "Océans Bleus"; ou comment mieux retourner un marché saturé en créant de la valeur là elle est pleinement perçue, à savoir par nso clients, prospects et surtout ceux que l'on imagine même pas comme prospect.

Résumé:
Au terme de quinze années de recherche dans trente secteurs d'activité différents, W. Chan Kim et Renée Mauborgne ont identifié ce qu'ils nomment aujourd'hui la Stratégie Océan Bleu.
Pour générer une croissance rentable, l'entreprise qui se trouve dans un environnement concurrentiel saturé, où les produits se ressemblent de plus en plus et où la guerre des prix fait rage, doit s'affranchir des contraintes de son marché. Et, pour sortir de cet «océan rouge» de la concurrence, elle va devoir effectuer un saut de valeur, véritable déplacement stratégique qui aboutira à la création d'un espace de marché entièrement nouveau, un océan bleu.

Lire la suite...

mercredi 11 décembre 2013

La répartition de la richesse aux USA

Voici une étude stupéfiante (en anglais) sur la réalité de la répartition de la richesse aux USA, et comment nous la percevons.
Les gens ont presque une vue "socialiste" de la répartition du pays, en disant que le top 20% de la population ne devrait détenir plus des deux tiers des richesses du pays. En fait, dans la réalité:

  • 1% de la population (soit 3 millions de personnes) détiennent 40% de la richesse du pays
  • Ces fameux top 20% de la population (soit 60 millions de personnes) détiennent 93% de la richesse du pays.
  • 30% de la population (soit 90 millions de personnes) ne détiennent aucune richesse.

Évidemment, c'est le fruit (et méfaits) de la capitalisation à outrance et surtout, les effets du temps, où la richesse se développe d'elle même: il serait presque plus facile de s'enrichir que de consommer sans fin. L'étude reste quelque peu simplifiée, mais elle a le mérite de synthétiser en quelques graphiques des évidences.
L'ironie de l'histoire est de voir qu'en fait, depuis le Moyen-âge, rien a changé, c'est toujours une infime minorité qui détient la grande majorité de la richesse.

Qu'en-est-il des chiffres sur la France? Ils doivent malheureusement s'y rapprocher, du fait que nos économies se basent sur des critères malthusiens, dans lesquelles il est plus facile de ponctionner (taxer) le plus grand nombre pour amasser le plus de revenus.
Pour rappel, avec 3 millions de personnes au SMIC, le salaire médian (le juste milieu) en France est un peu moins de 1750 €uros (contre une moyenne de 2200 €uros); et le top 10% touche plus de 3500€ net (voir données INSEE 2011))
Et rappelons que nos politiques sont bien au-delà de ces 3500€ nets, avec des avantages fiscaux, d'indemnités et de retraite... mais normal, ce sont l'élite de notre nation :)

samedi 7 décembre 2013

BIG DATA de Viktor Mayer-Schönberger et Kenneth Cukier

BIG DATA de Viktor Mayer-Schönberger et Kenneth Cukier Tous les 2/3 ans je me plonge dans un livre sérieux, à tendance économique et/ou technologique.
Cette année, je me lance dans ce livre très intéressant sur l'émergence du Big Data dans la vie de tous les jours.

Résumé:
Internet, les smartphones, les réseaux sociaux et toute la multiplication des capteurs de données provoquent une croissance exponentielle des données qui nous permettent de découvrir et de mieux visualiser tous les effets de masse, et les nouvelles tendances. Ce changement d'échelle conduit à un changement d'analyse. Le statisticien et sa sélection de l'échantillon représenttatif n'a plus de sens. Cette masse de données, le Big Data, bouleverse la nature de l'entreprise, mais également celle du gouvernement et bien sûr, la façon dont nous vivons tous, de nos ennuis de santé, de notre éducation jusqu'à toutes nos envies. Avec les "Big data", tout semble devenir prédictif.

Avec les éminents Viktor Mayer-Schönberger (de l'Oxford Internet Institute) et Kenneth Cukier (de "The Economist"), Big Data nous dévoile avec des exemples fascinants cette nouvelle façon de penser et des enjeux et menaces que le Big Data représentent pour nos sociétés, et surtout sur notre libre arbitre.

Ma note: ma note

Remarque: lu en anglais

Ma critique:

Lire la suite...

jeudi 9 août 2012

Interview de Robert Fripp dans le Financial Times

Robert Fripp Pour tous ceux qui s'intéressent à la musique, à sa créativité et à son business, voici une interview très intéressante de Robert Fripp, le maître à penser de King Crimson, qui nous explique pourquoi le business de la Musique voit ses dernières heures.
Non pas à cause d'Internet, mais bel et bien des maisons de disques qui freinent toute créativité.
En effet, selon lui, "Plus le succès est grand, plus la pression (des Majors) de se répéter augmente"... . “The greater the success, the greater the pressure to keep repeating yourself.”

Je vous invite à lire cette interview sur le site du Financial Times

Bonne lecture...

mardi 1 mai 2012

Martin HIRSCH - Secrets de Fabrication

Secrets de Fabrication En cette période d'élections présidentielle, je me suis laissé tenté par le livre de Martin Hirsch, que j'avais acheté il y a 2 ans et laissé de côté.

Résumé:
Martin Hirsch est entré en 2007 dans le gouvernement de François Fillon, à la demande de Nicolas Sarkozy, avec le titre de 'Haut Commissaire' enfin de valider les bienfaits du revenu de solidarité active (RSA) et le mettre en application.
Comment passer de la présidence d'Emmaüs au gouvernement de Nicolas Sarkozy sans se renier?
Il raconte ici les péripéties de ce contrat improbable entre un Président de droite et un militant associatif de gauche. Il explique comment il s'efforce de mettre en œuvre des politiques ambitieuses sans être 'un homme politique'. Se projetant dans l'avenir, il développe ses idées et ses projets, et démontre avant tout qu'il faut être pragmatique, si on veut qu'une idée politique puisse se concrêtiser en action, et en résultats!

Ma note: ma note

Lire la suite...

samedi 19 juin 2010

Freakonomics de Steven Levitt et Stephen J. Dubner

Freakonomics Petit pamphlet socio-économique qui fait le buzz depuis près d'une dizaine d'année outre-atlantique, Freakonomics dévoile les "à-côtés" économiques de la vie de tous les jours, ou plutôt, de nous faire découvrir d'un point de vue économique certains aspects de notre société.

Résumé:
Chroniqueur économique au sein du New-York Times, Steven Levitt et Stephen J. Dubner livrent chaque mois depuis 10 ans sa vision d'un marché, ou d'un pendant de notre société, sous le prisme de l'analyse économique: le marché de la drogue, vu du petit dealer, l'importance des matchs "arrangés" dans certaines ligues sportives (tel que le Sumo), l'inéfficacité des conseils des gourous de la maternité (et de l'éducation) sur la réussite des enfants, les bienfaits de l'avortement sur la société américaine, etc.
Bref, autant de sujets iconoclastes et disparates où les auteurs démontrent que le bien-pensé de l'opinion générale et ses idées reçues ont faux sur toute la ligne.

Ma note:
Remarque: lu en anglais

Lire la suite...

mercredi 22 avril 2009

Le dernier Depeche Mode difficile à télécharger honteusement...

Grand fan de Depeche Mode, je n'ai pas eu encore le temps d'aller acheter leur dernier opus, tant attendu.
Du coup, je me suis amusé à le chercher su le net (surtout avec toute la tonne de bonus) pour l'couter et là, j'avoue, j'ai mis plus de temps que prévu pour trouver l'album.
Généralement, en 2 ou 3 minute top chrono, je trouve un nouvel album (album ayant une parution internationale). Là, entre toutes les annonces des fans, cela a ralenti ma recherche et quand je suis tombé enfin sur les liens pointant vers Rapidshare, Megaupload, & Cie, j'ai été surpris de voir que tous les liens étaient déjà morts.
Du coup, j'ai mis 22 minutes pour trouver les 3 cds du coffret Deluxe... La major de Depeche Mode a fait une bonne chasse contre tous ces liens: sur les 30 trouvés différents: 26 supprimés. C'est certes malheureusement un combat perdu d'avance mais c'est quand même un bon point.
Bravo!
Bizarrement, le premier lien que j'ai trouvé, et assez rapidement, était en "flac" (+ de 400Mo à télécharger!). Leur brigade "anti-download" n'a sans doute pas pensé à chercher avec le mot clé "flac"...
Bon et dans tout cela, comment est l'album?!?
Ben il est comme un peu le dernier U2: c'est mièvre. L'album est assez calme, sans peps... Ils nous font croire qu'ils font du neuf avec du vieux. Pas de tubes interplanétaires et comme à chaque fois depuis Violator, un morceau a le don de m'énerver: "Peace"... Sinon, dans le CD bonus, c'est surtout la version 'bare' de "Come back" qui m'a fait frissonné: elle est nettement mieux que la version studio. On dirait du Manic Street Preachers période spleen de l'excellent "This is my truth tell me yours".
Mais bon faut que j'en écoute un peu plus... et que j'aille l'acheter!

Car rappelez-vous, si vous aimez la musique, achetez-là!

mardi 7 avril 2009

Nintendo Wii augmente ses tarifs de 25% Rien que ça!

Grand fan de la console Wii, je suis de plus en plus déçu par la politique de Nintendo.
En effet, depuis plus d'un an, une multitude de petits jeux minables (sans aucun savoir faire) ont été édité et quand on se les achète, on s'aperçoit rapidement que c'est juste du jeu en flash adapté à la console Wii, et qu'on s'est bien fait couillonné.
Là, en allant acheter de nouveaux points pour m'acheter (et télécharger) des morceaux pour Guitar Hero, qu'est ce que je constate: les prix des cartes de 2000 points Wii sont passé de 19€ à 24,75€!!!! Soit une augmentation de 30%!
Le pire, c'est que la carte à 3000 points passe à 38€!!! Il y a 2 mois, avec 38€; vous aviez 4000points!!! Cherchez l'erreur!
C'est vraiment du foutage de gueule. Je ne pense pas que Nintendo subit la crise et mettre une telle augmentation à ses produits est du foutage de gueule, une honte!
Et nous autres petits moutons, on avale, on gobe...
Tout ce qu'il reste à faire, c'est soit vendre ma Wii (mais j'en suis malheureusement trop accroc), soit la "dépucer" car la pratique d'une telle politique commerciale n'est faite que pour tuer la poule aux oeufs d'or...
D'ici là, cela ne va pas être la chasse aux oeufs, mais la chasse aux cartes qui sont restés à 19€... Et il reste. J'ai pris la dernière ce jour à la Fnac Vélizy...

dimanche 18 janvier 2009

N'achetez plus vos disques en France: go to London!

Avec la livre sterling qui s'est écroulée ces derniers mois (de 1.5 Euro à 1.05 Euro), cela devient d'un côté plus difficile pour ma boîtesoù nous faisons près d'un tiers de notre CA avec les anglais. Mais de l'autre côté, c'est que ce sont les produits anglais qui deviennent intéressants.
Certes, me direz-vous, mais nos amis anglais, qu'ont-ils d'intéressant à exporter: je ne veux pas parler de leur foot ou de leur bière, mais bel et bien de leur musique!
En effet, contrairement aux majors français, qui sont les derniers à ne pas vouloir baisser le prix des disques, nos amis anglo-saxons l'ont compris depuis fort longtemps: baisser le prix des disques est le premier moyen d'enrayer la baisse des ventes!
Et en baissant les prix moyens de 10/12£ à 6/8£ (Livres sterling), les majors anglais ne subissent pas trop la perte du au piratage Internet. Et en parallèle avec la baisse de la livre, la question ne se posent même plus: n'achetez plus vos disques en France! Allez sur http://www.amazon.co.uk/ ou autre sites webs d'e-commerce anglais.
Alors, si vous êtes comme moi, qu'il vous faut tenir une pochette entre les mains pour apprécier toute l'oeuvre d'un artiste: profitez de ces soldes qui vont durer + que 5 semaines!!!
J'en ai d'ailleurs profité pour racheter quelques bons CDs (en remaster en +) et tous ceux que je trouvai trop cher à acheter (les OceanSize, MGMT, les premiers Killing Joke, etc.). Je m'en tire à un prix moyen de 10 CDs pour 5.35£, frais de port inclus! Soit moins de 60 Euro, soit 6 Euro le CD! Et une économie estimée à plus de 140 Euro!
La question finale est de savoir combien ma banqyue va se sucrer sur les droits de change des devises, mais bon, j'ai de la marge! => Tous sur http://www.amazon.co.uk/ et autre sites webs anglais.

lundi 5 janvier 2009

Zappons TF1 & France Télévions

Alors que la loi n'est pas votée (et pas prêt de l'être vu que les sénateurs désaprouvent le plan de financement), France Télévision se couche devant les désirs de notre cher Président de la République (et de ses amis) et coupe la pub après 20H à partir de ce jour.
Quel joli coup d'état médiatique! Et va falloir apprendre à décrypter les infos dans le journal TV de France 2&3. Déjà rien que ce noël, je fus surpris de voir qu'ils faisaient la part belle à Price Minister en interviewant Pierre Kosciusko-Morizet, frère de la ministre à l'écologie... Nous n'aurons plus droit à la pub, mais à de la publi-information! Déjà que les JT de TF1 et de France TV en était plein, cela va devenir de la vraie propagande!

Avec une télé d'état d'un côté, et une télé à fric de l'autre, prêt à vendre nos cerveaux pour rendre riches et beaux les grandes marques et notre président, le libre arbitre et l'objectivité de l'info ne vont plus être de rigueur.
L'idée d'avoir un chaine public indépendante et sans pub est louable, mais utopique en mon sens. France Télévision est bien connu pour payer grassement ses producteurs (Delarue; Drucker; Naguy; etc.) et avec plus d'un quart de revenus en moins, ils vont devoir produire plus? Je n'y crois pas une seconde! De toute façon, le constat est clair: comment produire plus avec moins d'argent, surtout avec une crise économique dont on redoute les conséquences?
Pour l'idée de commencer à 20H35... je tiens à rappler qu'Arte a essayé plusieurs années de lancer ses programmes à cette heure-ci, puis à 20H45, pour finalement se raviser sur un horaire variable: à savoir en même temps que les autres!
Bref, j'ai l'intime conviction que la Télé va y perdre beaucoup cette année. POur exprimer mon mécontentement, et sans doute le votre, je ne vous conseille qu'une chose à partir de ce jour: Evitons de faire plaisir aux amis de Nicolas et à ses décisions surprenantes: à partir du 5 janvier; regardons autre chose que TF1 ou France Télévision...

dimanche 24 août 2008

Boycotter la retransmission des JO!!!

Puisque nos sportifs, politiques et grandes entreprises ne peuvent rien faire pour assouplir la dictature chinoise, c'est à nous, citoyen du monde, de lutter par la seule arme qui nous ne coute rien: celui de zapper. Celui de boycotter les retransmissions TV des JO.
Et avec une chute des audiences, peut-être que les médias, les sportifs, les grandes entreprises et nos politiques feront alors quelque chose pour apporter plus de libertés individuelles et de progrès social en Chine.

mercredi 9 juillet 2008

Pourquoi il faut boycotter la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin - Marie Holzman et RSF

Les JO débutent dans moins d'un mois, et après les répressions au Tibet qui semblent confirmer que le pouvoir politique Chinois ne tient pas ses promesses d'une Chine plus libre et ouvert au monde qui l'entoure, j'ai lu le petit pamphlet de Reporters Sans Frontières, aidée de Marie Holzman, sinologue réputée, pour me faire une meilleure opinion.
Résumé: Les Jeux olympiques s'ouvriront à Pékin le 8 août 2008. Ainsi en a décidé le Comité international olympique il y a maintenant sept ans. Si les installations sportives sont fin prêtes, la contestation monte. Au Tibet mais aussi dans toute la Chine, avec un presse, locale et étrangère, qui est totalement muselée.
Aujourd'hui, il s'agit de peser sur Pékin, d'obtenir la libération d'un maximum de prisonniers d'opinion, de faire en sorte que les journalistes étrangers puissent travailler librement pour rendre compte non seulement des exploits sportifs des JO mais aussi de l'arrière-cour d'un des régimes les plus répressifs qui soient. Ce petit livre, écrit en collaboration avec la sinologue Marie Holzman, n'a qu'un objectif : expliquer pourquoi Reporters Sans Frontières demandent aux chefs d'Etat, et notamment à Nicolas Sarkozy, de ne pas assister à la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin.
Ma note:

Lire la suite...

vendredi 28 mars 2008

Le sidéen et le petit myopate

Comme chaque année, nous avons droit à une action de principe de nos chaines de télévision: parler du SIDA. Espérons que cette année les dons récoltés seront meilleurs.
En effet, l'an passé, malgré l'omniprésence du logo et du numéro à appeler sur plus de 15 chaines, ce fut à peine plus de 5 millions d'Euros, face à la centaine de millions pour le téléthon 4 mois plus tôt. De manière un peu bête et méchante j'avais relevé (voir ici) que la discrimination envers les sidéens n'étaient pas prête de se résorber, vu qu'un petit myopathe rapporte 20 fois plus qu'un petit sidéen.
Inutile de rappeler que vous aurez paradoxalement 2000 fois plus d'opportunités de voir quelqu'un dans votre entourage d'être atteint du Sida que d'une maladie génétique rare. Certes, les enjeux financiers des grands laboratoires sont bien plus important pour la recherche contre le Sida, car le remède "miracle" sera la fortune assurée pour les décennies à venir aux chercheurs...
Mais quand même, les médias n'aiment pas parler du sida. Bref...
Il est toujours temps de faire un don:
http://www.sidaction.org/

jeudi 24 janvier 2008

Le message marketing pour l'année 2008



no comment...

mercredi 21 novembre 2007

Continuationde la grêve: suicide collectif économique d'un point de vue démographique...

Les grêves n'en finissent pas et je ne comprend toujours pas le combat égoïste des cheminots?!? N'ont-ils pas d'enfants? Ne comprennent-ils pas que c'est l'ensemble de la population active qui va devoir travailler entre 2 à 5 années de plus afin de garantir un salaire à tous les futurs retraités, et garantir à la France son maintien économique? Il suffit de voir la pyramide des âges pour comprendre qu'il est temps d'agir...

Lire la suite...

mardi 13 novembre 2007

La grêve républicaine: frapper avant de négocier

J'avais pris à la légère la première grêve d'octobre dernier de nos privilégiés de la retraite, mais vu leurs manques d'arguments et refus de négocier d'abord, je me permets de ressortir un petit texte assassin sur la pénibilité de leur travail.
Et puis rappelez-vous, lors de votre prochain contrôle de billet, offrez leur 5 minutes de grève à vos frais afin qu'ils se reposent de leur dur labeur, et qu'ils comprennent ce que c'est "être pris en otage".

Lire la suite...

samedi 14 juillet 2007

Le café... denrée rare?

Cela faisait depuis belle lurette que je n'étais pas allé mangé à la cafétéria Casino, et encore moins pour prendre un café en fin de repas.
Vu que j'avais un solde de 1 euro sur le menu que j'avais pris par rapport à mon ticket restaurant, je me suis dis qu'il allait me manquait au pire débourser 10 cents...
Que nenni!!! La café chez Casino, c'est cher!

Lire la suite...

- page 1 de 2