Albums 2020 - Quatrième trimestre

Voici quelques albums auxquels j'ai prété une oreille attentive cet automne 2020 et que j'ai le plaisir de vous faire partager.

FISH - Weltschmerz Corey TAYLOR - CMFT BRING ME THE HORIZON - Post human : survival horror OPAL OCEAN - The Hadal Zone
Plastic Meteor Shower - Stoned to the world Nothing But Thieves - Moral Panic Jakko JAKSZYK - Secret and Lies Daniel TOMPKINS - Ruins

Un trimestre un peu en deçà, pour une année vraiment merdique...

 

FISH - WeltschmerzFISH - Weltschmerzma note

Corey TAYLOR - CMFTCorey TAYLOR - CMFTma note

  • Track: Everybody dies on my birthday
  • Pour: Fans de Rock FM
  • Où: Entre Bryan Adams et Journey
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: From Can to Can't avec Dave Grohl
  • Avis: 
    Chanteur de Slipknot, Coray Taylor a attendu bien longtemps avant de sortir son album solo. Il avait co-écrit en 2013 un splendide morceau ("From Can to Can't" avec Dave Grohl pour l'album "Sound City: Real to Reel") et j'attendais un peu dans la même veine: de la fureur à fleur de peau. Il n'est en rien. Corey "MotherFucker" Taylor rend hommage au Rock FM US des belles années 80 et 90. Il ferait presque du Byran Adams (avant que celui-ci vende son âme au diable et aux ménagères de - de 50 ans). Un peu décevant mais album qui s'écoute parfaitement.

BRING ME THE HORIZON - Post human : survival horrorBRING ME THE HORIZON - Post human : survival horrorma note

OPAL OCEAN - The Hadal ZoneOPAL OCEAN - The Hadal Zonema note

  • Track: Time I live
  • Pour: Fan de guitares acoustiques
  • Où: Entre Rodrigo et Gabriela
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Rodrigo Y Gabriela
  • Avis: 
    J'aurais du les mettre dans mes albums de l'année tant ce duo est génial
    En effet, derrière le nom énigmatique de Opal Ocean se cache 2 guitaristes de génie qui renversent les codes du flamenco et du rock acoustique. Ils semblent être nés avec la guitare à la main, ce qui a dû être une chose assez bien douloureuse pour leur mère. Toujours est-il que comme le nouveau-né, on prend facilement son pied à écouter leurs arpèges et l'ingéniosité derrière leur dextérité. Ils feraient presque passer Paco de Lucía, Manitas de Plata et son fameux cousin (kad-merasque) Manitas de bitas, pour des monodactyles!
    A la différence de Rodrigo Y Gabriela qui tentent d'arracher les tripes à leurs guitares, Opal Ocean est plus dans la maïeutique de nouveaux sons. Leur flamenco tiendrait plus de l'electro que du rock, alors qu'ils ne font appel à aucun autre instrument: 20 doigts, 2 mains, 12 cordes, 2 guitares et un sens phénoménal du beat.
    Autre particularité du groupe, c'est qu'ils ne vivent pas à 12 dans une caravane, ni même dans un pays hispanique. Ils vivent aux antipodes, en Australie: Alex Champ est caldoche et son compère Nadav Tabak est néo-zélandais. Ce mélange de culture me renverse la tête et me remonte le moral comme il faut.
    A découvrir de toute urgence!

Plastic Meteor Shower - Stoned to the worldPlastic Meteor Shower - Stoned to the worldma note

  • Track: In your Head
  • Pour: Fan de QOTSA
  • Où: Entre QOTSA et Masters of Reality
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Le 1er Masters of Reality
  • Avis: 
    Voici un disque qui arrive un peu tard car le style "Stoner" ne fait plus autant recette. Alors, si vous êtes en manque de Queens of The Stoned Age, de Masters of Reality et de tout bon rock teinté de blues, jetez-vous sur ces californiens. Un très bon album, avec 2 titres énormes, et ce n'est pas que dans ma tête!

Nothing But Thieves - Moral PanicNothing But Thieves - Moral Panicma note

  • Track: Impossible
  • Pour: les fans de Poprock éclectiques
  • Où: Entre Radiohead et Muse
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Leur premier album
  • Avis: 
    Après un premier album fabuleux, les Nothing But Thieves sont tombés dans le piège de la redite et du manque d'inspiration. Pour ce troisième album, il retrouve une verve qui remet en lumière leur talent. Conor Mason a vraiment un petit quelque chose de Tom Yorke et réellement une voix hors du commun. C'est un groupe à suivre, de près, de très prés!

Jakko JAKSZYK - Secret and LiesJakko JAKSZYK - Secret and Liesma note

Daniel TOMPKINS - RuinsDaniel TOMPKINS - Ruinsma note

  • Track: Tyrant
  • Pour: Fans de Djent atmosphérique
  • Où: Entre Massive Attack et Devin Townsend
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: White Moth Black Butterfly
  • Avis: 
    Chanteur de Tesseract, Daniel Tompkins aime sortir des sentiers battus et montrer que ce n'est pas un simple chanteur de métal. Il l'avait d'ailleurs admirablement montré avec ce splendide side-project "White Moth Black Butterfly" avec son compère de Skyharbor et la charmante Jordan Bethany. Et il était un peu passé à côté avec son premier album solo "Castles". Il a donc réécrit son album, en le musclant un peu plus tout en le démolissant, pour donc donner ce "Ruins" plus convaincant, mais pas autant prenant que ses chants avec Skyharbor et Tesseract

Autres écoutes

  • Mr. Bungle: enfin un album qu'on peut écouter jusqu'au bout... mais un son "speed-métal" à papa un peu trop régressif
  • Celebrity Sex Scandal: encore un side project autour des membres du Dog Fashion Disco et du Polkadot Cadaver, mais avec moins de folie et de génie
  • cleopatrick: un single prometteur
  • Scandroid: un revival synthwave entre John Carpnter et Animotion
  • Clipping.
  • John Carpenter
  • Puscifer
  • Kimono Drag Queen
  • Gone is Gone
  • Royal Blood
  • Steve Wilson

Morceaux en écoute

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/695

Fil des commentaires de ce billet