Albums 2020 - Troisième trimestre

Voici quelques albums auxquels j'ai prété une oreille attentive cet été 2020 et que j'ai le plaisir de vous faire partager.

HAKEN - Virus Cat STEVENS - Tea for the Tillerman² IHSAHN - Pharos ARABS IN ASPIC - Madness & magic METALLICA - S&M2
Sean MCVERRY - Death Of The Golden Boy The PINEAPPLE THIEF - Versions of the Truth GÖSTA BERLINGS SAGA - Konkret Musik PAIN OF SALVATION - PANTHER
MARILYN MANSON - We Are Chaos OCEANS OF SLUMBER - Oceans Of Slumber TIGRAN HAMASYAN - The Call Within The OCEAN - Phanerozoic II : Mesozoic | Cenozoic MORSE/PORTNOY/GEORGE - Cov3r to Cov3r

Et quelques autres morceaux en écoute à découvrir...

HAKEN - VirusHAKEN - Virusma note

Cat STEVENS - Tea for the Tillerman²Cat STEVENS - Tea for the Tillerman²ma note

  • Track: Wild World
  • Pour: Les nostalgiques du cool
  • Où: Les classiques revisités
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: L'original pour voir la différence
  • Avis: 
    Si on m'avait demandé de choisir le meilleur album d'il y a 50 ans, je me serai laissé aller à m'enfiler quelques volutes de Sweet Smoke. C'était oublié que les chats ont 9 vies et que Yusuf (alias Cat Stevens) nous rappelle à l'ordre, avec cette reprise revue et corrigés par son créateur.
    Rappelez-vous, l'art de la création musicale, c'est de déflorer une mélodie jouvencelle pour en faire une femme fatale. Et bien l'art de la reprise, c'est l'inverse. Ce n'est pas juste un simple travestissement, ni la rentraiture de son hymen. Non, une bonne reprise, c'est pouvoir retrouver cet instant de dévotion fusionnelle, celle du premier regard, du souffle court, du feu aux joues, d'une hardeur turgescente et de ce sentiment soyeux d'une petite culotte en perdition.
    Oui, réussir une reprise, c'est retrouver tout cela avec quelqu'un que l'on connait depuis tant d'années; et ne faire qu'un. Et c'est ce qu'a réussi ce cher Yusuf. Il se fout de gagner ses 70 vierges mais il nous en offre 11 de toute beauté, qui en ont vu du chemin et qui en verront encore pour les 50 ans à venir.

IHSAHN - PharosIHSAHN - Pharosma note

ARABS IN ASPIC - Madness & magicARABS IN ASPIC - Madness & magicma note

  • Track: Lullaby for modern kids
  • Pour: Les progresseux pompeux
  • Où: 1ers Genesis et Alan Parson's project
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Dark side of the Moon de Pink Floyd
  • Avis: 
    Attention, monument! L'une des influences majeures de ces norvégiens au nom étrange (Arabs in Aspic) est Pink Floyd et l'on pourrait même appeler cet album "Dark side of the screen" tant ils reprennent les codes de cet opus magistral, en transposant la mise en garde des dangers de la drogue vers celui des écrans et des mondes virtuels. A partir de mélodies enchanteresses et faussement enfantines, ces arabes en gelés s'amusent de notre dégénérescence compulsive à vouloir vivre aux travers d'interfaces, comme je le détaille ici dans ma chronique.

METALLICA - S&M2METALLICA - S&M2ma note

  • Track: All within my hands
  • Pour: Les fans de Metallica
  • Où: Derrière le S&M
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Retour au 1er SM
  • Avis: 
    Depuis pas mal d'années, après avoir connu la gloire internationale, Metallica se cherche et ne se retrouve plus. Ils en reviennent à l'adage que c'est dans les vieux fûts que l'on fait les meilleurs crus. Les revoilà donc avec S&M le retour, la version symphonique (…ta mère) qui avait connu un immense succès il y a 20 ans de cela.
    Ce nouveau live avec un orchestre symphonique offre quelques nouveaux morceaux admirables. Toutefois, je trouve qu'il est moins travaillé que l'original: l'orchestre fait ses intros et reste un peu en arrière, laissant nos vieux chevaliers de l’apocalypse matraquer (massacrer!?!) l'orchestre avec leur puissance. Il manque cette ampleur symphonique qu'avait l'original. A vous de juger...

Sean MCVERRY - Death Of The Golden BoySean MCVERRY - Death Of The Golden Boyma note

  • Track: Comfort creature
  • Pour: Les filles, et les garçons qui aiment les filles, mais pas que…
  • Où: REM et George Ezra
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: George Ezra
  • Avis: 
    Si je vous dis un gars avec sa guitare vous pensez malheureusement à des chanteurs monorchidés à la voix monocordée comme Vianney, Dylan ou Christophe Maé. Et bien j'ai le plaisir de vous présenter Sean McVerry, jeune new-yorkais, qui a une voix et une gueule à faire frémir les petites culottes des demoiselles, de la ménagère de - de 50 ans et bien évidemment les cougars en mal de beats.
    Après avoir collaboré à des projets très variés (Hip-Hop, électro, folk) et quelques Ep et singles, il sort enfin son premier album, qui fleure bon la pop acidulée d'un Prince des années 80, du folk-rock de REM et des balades chaloupées à la George Ezra.
    Moi qui suit plutôt métal ou artiste dérangé, je suis subjugué par sa simplicité et la clarté de ses mélodies qui dévoilent une intelligence limite subversive, avec ce son à la fois moderne et suranné, cette émotion sincère et j'menfoutisme, et ces mélodies aériennes et si terre-à-terre...
    Parfois, c’est bon de ne pas se prendre la tête. Laissez-vous donc tenter par le charme de Sean et vous finirez par le liker McVerryMuch!

The PINEAPPLE THIEF - Versions of the TruthThe PINEAPPLE THIEF - Versions of the Truthma note

  • Track: Break it all
  • Pour: Les progresseux modernes
  • Où: Peter Gabriel et Radiohead
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: le dernier Fish
  • Avis: 
    Entre pop-rock eclectique et rock progressif, The Pineapple Thief a la particularité d'avoir l'un des meilleurs batteurs au monde derrière ses fûts: Gavin Harrisson, qui a officié chez Porcupine Tree puis chez King Crimson. Il apporte une profondeur impalpable plus technique, mettant en avant la mélodie et l'émotion de Bruce Soord, le chanteur.

GÖSTA BERLINGS SAGA - Konkret MusikGÖSTA BERLINGS SAGA - Konkret Musikma note

  • Track: Konkret Musik
  • Pour: Les progresseux aventureux
  • Où: Kong et Daft Punk sous acide!
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Les néerlandais de Kong
  • Avis: 
    L'ovni musicale de l'année! Gösta Berlings Saga est un groupe suédois qui fait de la musique instrumentale et le plus souvent expérimentale, et ce depuis plus de 20 ans. Sur une base progressive, ils n'hésitent pas à s'aventurer dans l'électro, la musique de film, voire même musique de jeux vidéos avec ces boucles et notes répétitives, poussées à l'extrême. Comme c'est instrumentale, c'est un peu parfois prise de tête, entre vague planante et accélérations jazz-rock, c'est un peu comme si Zappa se mettait à la Krautrock.
    Musique iconosclaste, c'est un joyeux foure-tout où vous trouverez votre bonheur sur 2 ou 3 morceaux... Faudra-t-il encore avoir la patience de les trouver.

PAIN OF SALVATION - PANTHERPAIN OF SALVATION - PANTHERma note

  • Track: ACCELERATOR
  • Pour: Les progresseux versatiles
  • Où: Porcupine Tree et Pure reason Revolution
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Be (Chinassiah), leur album culte
  • Avis: 
    Pour moi, le groupe de Daniel Gildenlöw se cherche depuis Be (Chinassiah), l'un des meilleurs albums du rock progressif de tous les temps. Plus de 15 après cette oeuvre, voici un album singulier, avec une rythmique très électro et des ambivalences comme sait si bien le faire Pain Of Salvation, mélant sonorités médièvales au rock moderne, et y incluant un chant plus rappé qu'autre chose.
    Album surprenant, qui me donne envie de réecouter le groupe et d'entrer un peu mieux dans cet album protéiforme dont je ne sais comment le saisir.

MARILYN MANSON - We Are ChaosMARILYN MANSON - We Are Chaosma note

  • Track: We Are Chaos
  • Pour: Les metalleux dépressifs
  • Où: A la poubelle
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: 
  • Avis: 
    Fini la décadence et la grandiloquence de Brian Warner, alias Marilyn Manson. Il nous délivre un rock au son saturé qui manque d'énergie et qui se morfond dans une noirceur sidérales où tout fini par s'embourber. On pourrait qualifier l'album de Shoe-gaze industriel, mais il manque cette hargne, ces accélérations et ces provoations dont il avait le secret. Album baclé, j'espère que le "God of Fuck" retrouvera son hardeur pour le prochain album.

OCEANS OF SLUMBER - Oceans Of SlumberOCEANS OF SLUMBER - Oceans Of Slumberma note

  • Track: A Return To The Earth Below
  • Pour: Les metalleux romantiques
  • Où: Sous son oreiller
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Banished heart, leur précédent album
  • Avis: 
    Le précédent album "Banished Heart" m'avait totalement envouté et j'attendais vraiment ce nouvel album. Et je pense que j'en attendais un peu trop. OoS a le don de pouvoir méler la glace et le feu, entre la voix éthérée de sa chanteuse, le growl du chanteur et un métal progressif proche de celui de Mastodon.
    Ce nouvel album est moins contradictoire dans sa construction, et se focalise plus sur les mélodies et la lyrisme de Cammie Gilbert, la chanteuse. Une voix d'exception, à découvrir absolument, même si la musique derrière, n'arrive pas à rendre l'appareil à une telle voix. Dommage.

TIGRAN HAMASYAN - The Call WithinTIGRAN HAMASYAN - The Call Withinma note

  • Track: The Dream Voyager
  • Pour: Les jazzistes tourmentés
  • Où: Bartok et Brubeck
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Mockroot, son meilleur
  • Avis: 
    Virtuose du piano, Tigran Hamasyan est capable de tout jouer: musique classique, jazz, world-music et métal. Ce nouvel album s'inscrit dans une musique très jazz et World-music, avec des compositions assez syncopés où Tigran se déchaine sur son piano.
    Il manque cette énergie métal de Rockmoot, son précédent album.

The OCEAN - Phanerozoic II : Mesozoic | CenozoicThe OCEAN - Phanerozoic II : Mesozoic | Cenozoicma note

  • Track: Triassic
  • Pour: Fans de Shoegaze core
  • Où: God was an astronaut et Intronaut
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Le dernier Tool
  • Avis: 
    The Ocean continue à développer ses albums en faisant référence aux éres de développement tectonique de la Terre. Ce nouvel album est moins puissant, toutjours autant alambiqué et parfois trop.

MORSE/PORTNOY/GEORGE - Cov3r to Cov3rMORSE/PORTNOY/GEORGE - Cov3r to Cov3rma note

  • Track: One more red nightmare
  • Pour: Toutes et tous!
  • Où: Les classiques revisités
  • Site: Site officiel
  • Tube: Vidéos sur Youtube
  • Spot: Écoutez l'album sur Spotify
  • Deez: Écoutez l'album sur Deezer
  • Next: Les 2 autres albums réenregistrés
  • Avis: 
    Terminons par une sucrerie des plus plaisantes, les reprises des classiques des années 70/80 faites par Neal Morse (Chant/Guitare), Mike Portnoy (Batterie) et Randy George (Basse). Plus de 16 ans après leurs sets de reprises, ils ont profité du confinement lié au Covid pour réenrgeistrer ces classiques, réagrementés de nouveautés, ce qui donne ce troisième opus. Il faut y ajouter les 2 premiers disques pour passer un fort bon moment.

Morceaux en écoute

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/693

Fil des commentaires de ce billet