Meilleurs Voeux 2020!

Meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
Qu'en 2020 nos efforts pour un monde meilleur ne soit pas vains. Pensons à l'intérêt général au lieu de rester cramponner à nos petits privilèges. Je vous laisse comparer les chiffres de la pyramide des ages 2018 contre ceux de 1958 pour comprendre que si on ne fait rien, notre beau pays s'en va droit vers la banqueroute, vu que nous sommes déjà en déficit d'actifs par rapport au reste de de la population.

Quand j'entends le monde de la Santé, les pompiers et la police se plaindre de leurs difficultés de bien travailler et de pouvoir assurer leur devoir public, je comprends leurs revendications et je les supporte.
Quand j'entends les doléances des cheminots et de la CGT, je ne comprends pas et je m'en insuporte. Notre avenir sera d'autant plus sombre si nous ne préocupons pas du présent.
Il ne faudra pas qu'ils s'étonnent que dans 15/20 ans ils se voient couper 200 à 300€ dans leur retraite, comme cela a été fait en Grèce...

En attendant que l'on trouve de bonnes solutions, je vous propose, comme chaque année, de refaire un petit retour sur cette année qui vient de s'écouler et lister à nouveau mes petits bonheurs culturels et médiatiques!

   

Albums de l'année

Entre le jeune japonais (si jeune et déjà poney!) et les américains de Wilderun, mon coeur balance et c'est finalement Kenta SHIMAKAWA que je mets au firmament de l'album de l'année. Son Jazz-métal (Djazz) est de touté beauté et rappelle les belles heures du jazz-rock des années 70 avec le son d'ajourd'hui.
Derrière, DISILLUSION est là avec leur métal sombre. Espérons que 2020 soit de la même veine, si ce n'est meilleur.

  1. Kenta SHIMAKAWA - Glimpse
  2. WILDERUN - Veil of Imagination
  3. DISILLUSION - The Liberation
  4. M.I.GOD. - Specters on Parade
  5. NO-MAN - Love You to Bits
  6. The MUTE GODS - Atheists & Believers
  7. SLIPKNOT - We are not your kind
  8. TOOL - Fear Inoculum
  9. SOUSPLITTER - Salutogenesis
  10. The INTERSPHERES - The grand delusion
  11. ZE GRAN ZEFT - Gorilla Death Club

Morceaux de l'année

Je vous invite à revoir la liste de ma compilation de l'année avec les 20 morceaux qui j'ai préféré. Parmi ceux-ci, voici mon top 5:

  1. The INTERSPHERE - Overflow
  2. SOULSPLITTER - The Moloch
  3. TOOTHGRINDER - No surrender in The House Of Leaves
  4. M.I. GOD - We All Belong to the Dark
  5. KING CHILD - One Last Ride

Livres de l'année

Près d'une douzaine de livres lus cette année, cela faisait longtemps que je n'avais pas dévorés autant de livres...

  1. Stuart MACBRIDE - A Dark So Deadly
  2. Stuart MACBRIDE - Now we are dead
  3. Stuart MACBRIDE - Cold Granite

Et oui, c'est un triplet de Stuart MACBRIDE, j'ai adoré son univers et son intrigue dans "A Dark So Deadly", que je me suis attaqué à ses plus anciennes oeuvres, dont son célèbre "Cold Granite" et son fameux inspecteur Logan McRae.
Une fois de plus un peu déçu par les livres "jetables" de Michael Connelly, même si c'est paradoxelement toujours un énorme plaisir de lire ses livres...

Films de l'année

A part le truculent "Parasites" coréens, je n'ai rien trouvé de fracassant cette année. The Joker m'a laissé de marbre (où le message politique par rapport à Fight Club?).

Autres évènements de l'année

  • L'émission: mais qui regarde (encore) la télé?
  • L'homme de l'année: Greta Thunberg, que l'on veuille ou non, qu'elle soit manipulée ou pas. Elle a du cran d'affronter tous ces médias
  • La série Télé: La fin de Games of Thrones... 8 années formidables pour une série qui ne nous a pas brosser dans le sens des poils
  • Concert: Amanda PALMER au Bataclan, une vraie mise à nue
  • L'évènement: Notre Dame en feu
  • Ce qui m'a horripilé:
    • Le(s) connard(s) qui nous a cambriolé
    • la violence faite aux pompiers et à tous ces gens qui sont là pour nos aider
    • les fausses excuses des cheminots... Faudra pas pleurer dans 15 ans quand l'Etat ne paiera plus en entier vos retraites...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/677

Fil des commentaires de ce billet