Stuart MacBride - Broken Skin

Stuart MacBride - Broken SkinEt de 3 à la suite pour Stuart MacBride, voici ma critique de "Broken Skin", mettant en scène pour la 3ème fois son fameux inspecteur Logan MacRae.
Intrigue:... Logan MacRae se demande comment il va enfin sortir du placard dans lequel il s'est malgré lui fourvoyé. Entre cet homme tué lors d'une soirée SM qui a mal tourné, la recherche de ce sale gamin de 8 ans qui a mortellement blessé un veillard alors qu'il faisait les poches d'une passante, et qui fait la nique à toute la police, il se dit que son heure est enfin venue pour se démarquer; d'autant plus que sa compagne vient de prendre en flag la star montante du foot d'Aberdeen dans une tentative de viol.
Mais le climat écossais d'Aberdeen a de quoi déboussoler toute âme sensée. Tout va de travers et tout se complique. Et si en effet la star du foot n'était pas un serial-violeur, le sale gamin une victime, et la victime du SM un accident banal?

Remarque: lu en anglais
Ma note: ma note
Ma critique:...

Moins morbide et plus réaliste, Stuart MacBride garde sa touche trash et férocement drôle, en nous narrrant les troisièmes aventures de son inspecteur fétiche: Logan MacRae.

Une équipe avant tout

L'univers de l'auteur écossais ne se focalise pas seulement sur son personnage principal, mais bel et bien sur l'ensemble de son environnement direct. C'est ainsi qu'il met souvent en lumière les quelques uniformes sans visages du commissariat. Ces nouveaux personnages apportent leur eau au moulin, avec leurs atouts et leurs faiblesses, leur présence d'esprit au moment opportun, ou plutôt l'inverse, leur manque d'omniscience des intrigues qu'ils devraient suivre et des jolis loupés qu'ils provoquent. Ce travail en équipe apporte plein d'humour et d'anecdotes croustillantes.
Ces interactions permettent de donner vie à tout à un commissariat, et de tout le travail des policiers gérant une grande ville comme Aberdeen, où les petits délits côtoient les crimes les plus abominables.

Du sensationnel ordinaire

L'autre force des livres de Stuart MacBride est de monter en épingle quelques faits divers scabreux en intrigue policière, en les rendant à la fois tout à fait ordinaire et sensationnel. D'un sale bambin, l'auteur le transforme en une furie tueuse. Il apporte cette petite dose de trash férocement drôle. On se délecte de l'imagination qu'il déploie à trouver ces anecdotes et mises en scène.

Un troisième intrigue moins réussite

Cette troisième aventure est à vrai dire un peu moins réussi. L'accident SM mène à la découverte de l'univers sado-maso d'Aberdeen et du film X local. C'est amusant mais apporte peu à l'intrigue, vu que c'est bien un accident à l'origine de tout cela.
L'arrestation du footballeur serail-violeur est en mon sens un peu raté. L'auteur met en doute le bien fondé de sa culpabilité mais gâche un peu trop vite la résolution de l'affaire.
Quant au sale gamin, c'est un peu too much mais bon, c'est une farce écossaise qu'on accepte bien volontiers...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/671

Fil des commentaires de ce billet