Lazuli en concert à Vernouillet (28)

L'association Prog-en-Beauce a fait venir Lazuli sur Dreux, le groupe éclectique de variété progressive pour un concert exceptionnel.
Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas vu Lazuli en concert et pour cause! Le groupe gardois tourne en effet plus souvent à l'étranger (Pays-bas, Allemagne & Angleterre), prés de chez eux dans le sud et bien rarement en région parisienne, vu que la (première) et dernière fois, cela remonte à plus de 10 ans en première partie de Fish.

Lazuli en concert à l'Atelier le 22 septembre 2018
Lazuli en concert à l'Atelier le 22 septembre 2018

Lazuli en concert à Vernouillet le 22/09/2018

LAZULI était donc en concert à l'Atelier à Vernouillet (28) pour présenter leur dernier album: 8ème saison, paru un peu plus tôt cette année.

Et quel concert, et quel album. Lazuli a encore progressé dans sa prestation et sa maîtrise musicale. Délivrant un rock éclectique, aux croisées d'une pop à la Peter Gabriel, d'un rock-prog sophistiqué et de la simplicité de mélodies très françaises, très "variétés", Lazuli développe un son unique, avec un instrument qui l'est tout autant: la Léode, une guitare hybride développant un son s'approchant d'une scie musicale, du synthé et bien entendu de la guitare électrique. Il faut également rajouter 2 autres instruments que l'on voit rarement dans le rock: le Cor de chasse (les connaisseurs diront Cor d'harmonie) et le Marimba (électronique), qui viennent apporter des instants magiques sur certains morceaux, comme sur le final du morceau "Un linceul de brume" où l'apport du Cor de chasse était totalement transcendant.

Musicalement, cela était parfait. La voix de Dominique Léonetti, haut perchée, a été sans faute. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu un chant aussi bien exécuté en concert. Lazuli mérite vraiment une renommée bien plus importante.

Les gardois ont interprété toutes les chansons de leur 8ème saison, en y incluant la version acoustique des 4 saisons mortes, morceau qu'ils n'avaient pas encore joué. Le moment fort du concert a été pour moi une nouvelle fois de plus le morceau "Les malveillants", l'un des morceaux les plus rock de Lazuli, où la Léode exprime toute sa puissance en sonotité plaintive et mordante (voir la 5eme minute sur la video ci-dessous), suivi de près par les Courants Ascendants, repris en choeur par le public et sur lequel Romain Thorel s'est amusé à nous faire un jam improvisé avec son clavier pour conclure en beauté sur les notes finales de "J'attends un printemps".

Devant une telle prestation, le public était chaud bouillant. Il faut également ajouter que nous étions plongé dans l'étuve de la petite salle de l'Atelier, à savoir le Séchoir, qui porte bien son nom vu que la salle était très mal ventilée et donc surchauffée! Le groupe s'est d'ailleurs bien amusé de nous le faire remarquer. C'était la seule fausse note de cette splendide soirée.
Encore merci à l'association "Prog-en-Beauce" d'avoir fait venir Lazuli et de les avoir rapproché, le temps d'une soir, de la capitale.

Set-list:

  • J'attends un printemps
  • Un linceul de brume
  • Déraille
  • Le miroir aux alouettes
  • Mes amis, mes frères
  • Les côtes
  • Chronique canine
  • Je te laisse ce monde
  • L'arbre
  • Mes semblables
  • De 2 choses lune
  • Le lierre
  • Les sutures
  • Les malveillants
  • Les Courants Ascendants (inclus solo clavier + final de j'attends un printemps)
  • Les 4 mortes Saisons
  • Nos âmes saoules
  • Marimba à 9 mains: Mon mari m'bat / Nena 99 luftballons

Musiciens:

  • Dominique Leonetti - Guitare électrique et acoustique
  • Gédéric Byar - Guitare électrique
  • Dominique Leonetti - Léode et choeur
  • Romain Thorel - Claviers, Cor d'Harmonie et batterie (sur le miroir aux alouettes)
  • Vincent Barnavol - Batterie, Marimba, percussions et choeur

Extrait vidéo (un linceul de brume - final, avec le cor):

Liens & références

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/648

Fil des commentaires de ce billet