GHOST - Meloria; ou les cantiques sataniques de Papus Emeritus

GHOST - MeloriaGHOST - Meloria ma note

J'ai le plaisir de vous présenter mon coup de ceur de cet été, avec un groupe qui se joue des préjugés: Ghost.
Malgré leur apparence de groupe de Doom métal, avec leurs masques et costumes ecclésiastiques à l'imagerie sataniste, Ghost est bien loin des rythmes effrénés de ce genre. Non, l'habit ne fait pas le moine, ni la thiare ne fait pas le pape.

Mené par Papus Emeritus (3ème du nom) et ses 5 ghouls sans noms, Ghost nous délivre en effet un rock légèrement psyché, assez pop, avec une voix claire et délicate, un peu comme si les Beatles s'essayaient au répertoire de Black Sabbath.

Difficile de qualifier leur style, leur rythmique est résolument métal, mais la voix, le clavier et les guitares sonnent plus soft-rock, avec quelques influences progressives.
Chaque chanson est une communion subversive, un petit bijou d'incantation. Ce sont de véritables petits cantiques sataniques avec ce subtile mélange de jovialité malsaine et d'ambiance solennelle, et les voir sur scène ou en vidéo déclenche également cette fascination macabre.

Ce 3ème album est une réussite et je ne m'en lasse pas. Un look réussi, un son qui sort de l'ordinaire tout en restant conventionnel, je vous invite à vous laisser évangéliser par Ghost, et faites comme James Hetfield (Metallica) et Dave Grohl, prosternez-vous devant ces diablotins!

La track-list

  1. Spirit - 5:15
  2. From the Pinnacle to the Pit - 4:02
  3. Cirice - 6:02
  4. Spöksonat - 0:56
  5. He Is - 4:13
  6. Mummy Dust - 4:07
  7. Majesty - 5:24
  8. Devil Church - 1:06
  9. Absolution - 4:50
  10. Deus in Absentia - 5:37

Quelques liens:

Video de Cirice:
Un clip bien vu, entre "Carrie" et "Little Miss Sunshine", mixé avec un film d'horreur à la Dario Argento.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/601

Fil des commentaires de ce billet