ROYAL BLOOD - Royal Blood

ROYAL BLOOD - 1st albumROYAL BLOOD - Royal Blood ma note

Comme dit l’adage, "l'amour, c'est mieux à 2". Par contre, en musique, à part ceux qui se laissent bercer par les duos de variétés, il est rare que l'on trouve un duo qui se distingue par leur musicalité; surtout quand l'un des 2 membres est derrière la batterie.

Certes, nous connaissions le phénomène punk-cabaret des Dresden Dolls (et leur duo piano/batterie), voici le duo basse-batterie qui casse la baraque cette année: Royal Blood!

Royal Blood, c'est sans contexte la révélation de l'année! Un album aussi simple et percutant comme celui là, cela faisait bien des lustres que je n'en avais pas entendu! C'est simple, direct et terriblement efficace!
Entre stoner rock, métal et blues-rock, on pense évidemment aux Whites Stripe, à Lightning Bolt (autre duo basse/batterie) et donc du coup à Muse. Un Muse sans fioriture et sans aucune prétention, si ce n'est de délivrer quelques uppercuts bien placés et de nous rappeler que le rock, c'est avant tout une rythmique, et de la sueur!

Avec cette basse dopée aux effets de loops, se faisant passer pour une guitare, Mike Kerr se joue de nous pour notre plus grand bonheur. Et autre grand bonheur: une putain de voix, sans hurlement ni miaulerie: une efficacité dans le chant rarement entendu.
C'est à croire que ces 2 jeunes anglais ont signé un pacte faustien. Avec du plomb, de la mélasse et un tour de passe-passe, ils viennent de produire une galette en or! Je vous invite d'ailleurs à écouter / et voir leurs prestations scéniques pour comprendre l'énergie viscérale que dégage ces 2 jeunes anglais, une bien plus forte énergie qu'un code binaire de MP3 ne saurait restituer!

La track-list

  1. Out Of The Black
  2. Come On Over
  3. Figure It Out
  4. You Can Be So Cruel
  5. Blood Hands
  6. Little Monster
  7. Loose Change
  8. Careless
  9. Ten Tonne Skeleton
  10. Better Strangers

Quelques liens:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/576

Fil des commentaires de ce billet