AMPLIFIER - Echo Street

AMPLIFIER - Echo StreetAMPLIFIER - Echo Street ma note

Voici le dernier album de l'un de mes groupes favoris: Amplifier.

Après leur monstrueux (prétentieux!?!) "The Octopus", Amplifier était attendu au tournant et avec "Echo Street", ils prennent le bon côté de la rue, en developpant un nouveau son, plus calme et plus atmosphérique, à la croisée de Radiohead et de Pink Floyd.

Un splendide album que je vous invite à découvrir!

Je vous l'avoue, j'ai été surpris à la première écoute de cet album. On est loin du style post-rock plombé des premiers albums et de la grandiloquence de "The Octopus". L'album commence par "Matmos", sorte de voyage intime, à la découverte de la mélodie idéale; et cela donne quelque chose comme ça: "La na na na na la la ah ah". Bon Dieu que cette litanie et ce refrain ("something clicked in my mind; incredibly clear") sont majestueux, d'une volupté harmonieuse. Ce morceau est sans doute le plus beau écrit par Sel Balamir.

La musique d'Amplifier faisait preuve jusqu'ici d'inspiration et de puissance; avec ce nouvel opus, ils accèdent à la volupté et à la majesté. Les 3 premiers morceaux sont véritablement une tuerie. C'est juste beau, parfait. La deuxième partie de "Extra Vehicular" fait indéniablement penser à du grand Pink Floyd et à du grand Radiohead. "Echo Street" fait d'ailleurs penser à "Ok Computer" tant dans cette recherche de l'accroche de la mélodie parfaite tout en la broyant dans l'épaisseur et la violence des lourdes guitares. C'est atmosphérique, parfois féérique et de temps en temps psychédélique plannant. On pourrait qualifier l'album de post-rock progressif tant il est la symbiose des styles anciens du progressif et les mélodies aériennes de Radiohead et du Post-Rock.

Le seul bémol à cet album est que la première partie prend trop le dessus sur la deuxième partie, terminant par les 2 morceaux le plus difficile d'accès ou bien cette ballade folk "Between Today & Yesterday" d'une simplicité et d'une beauté déconcertante.
Quoiqu'il en soit, cet "Echo Street" se révèle encore plus beau que "The Octopus". Sel Balamir et sa troupe m'ont encore surpris et m'ont encore captivé, alors même qu'ils étaient décidés à ne pas nous caresser dans le sens du poil.
Gageure réussite, un véritable chef d’œuvre!

La track-list

  1. Matmos
  2. The Wheel
  3. Extra Vehicular
  4. Where the River Goes
  5. Paris in the Spring
  6. Between Today & Yesterday
  7. Echo Street
  8. Mary Rose
A noter que le coffret (livret!) comprend un 2eme cd avec un très bon morceau: spaceman...

Ecoute

Quelques liens:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/529

Fil des commentaires de ce billet