SEMANTIC SATURATION - Solipsistic

Voici le troisième album instrumental que je vous propose à la suite, et certainement ce qui sera l'un des albums majeurs du rock progressif (et de rock fusion) de cette année: Semantic Saturation, projet du guitariste Shant Hagopian en collaboration avec les membres de Planet X (Derek Sherinian, Ric Fierabracci et Virgil Donati).

A découvrir de toute urgence!

SEMANTIC SATURATION - SolipsisticSEMANTIC SATURATION - Solipsistic ma note

Shant Hagopian est un guitariste de formation jazz-rock, qui a travaillé avec pas mal de groupes de métal progressifs (Vanden Plas, Sentenced, Pain of Salvation, Steve Vai, etc.) ces dernières années. Ce n'est qu'en 2012 qu'il s'est lancé dans son projet solo, et avec l'aide des membres de Planet X, à savoir Derek Sherinian, toujours prêt à pousser ses claviers, Ric Fierabracci à la basse, et le meilleur batteur du moment: Virgil Donati.

Comme vous vous en doutez, la musique de Semantic Saturation est un métal progressif flirtant avec le jazz, plus proche de Relocator que du son m'as-tu-vu de Derek Sherinian. On est d'ailleurs frappé à l'écoute de cet album de la grande fluidité des morceaux: Shant Hagopian ne joue pas la carte de la bravoure, ni de la démonstration, mais celui d'un jazz-rock bien ficelé, d'une superbe fluidité avec quelques passages bien technique. Certains morceaux (Lost &F Found) rappelle les grandes heures de Dream Theater (période Metropolis), avec également une touche de blues-rock, (à croire que l'expérience de Black Country Communion a bien marqué Derek Sherinian), ce qui apporte une grande maturité dans le jeu. La section rythmique de Virgil Donati continue de me ravir, surtout qu'il n'abuse pas trop de sa rythmique à contre-temps, comme il le fait souvent.
Vous avez en écoute (ci-dessous) le morceau "Stardust", de la véritable poussière d'étoile! Morceau calme assez mainstream au début, avec une rythmique de plus en plus pesante pour aboutir à un passage très technique, avant de revenir au rythme facile du début, pour repartir de plus belle dans la technicité. Ce morceau est un joyau et très significatif du reste de l'album!
A noter la présence d'Andy Kuntz, le chanteur de Vanden Plas sur le morceau final "What if We All Stop".

La track-list

  1. Ambivalence 6:34
  2. Make Believe 5:07
  3. Lost and Found – Insanity 5:27
  4. Stardust 6:50
  5. Blessing in Disguise 4:48
  6. Armchair Activist 4:11
  7. Point of Singularity 3:51
  8. Time is an Illusion 5:44
  9. What if We All Stop 8:45

Quelques liens

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/522

Fil des commentaires de ce billet