Interview de Robert Fripp dans le Financial Times

Robert Fripp Pour tous ceux qui s'intéressent à la musique, à sa créativité et à son business, voici une interview très intéressante de Robert Fripp, le maître à penser de King Crimson, qui nous explique pourquoi le business de la Musique voit ses dernières heures.
Non pas à cause d'Internet, mais bel et bien des maisons de disques qui freinent toute créativité.
En effet, selon lui, "Plus le succès est grand, plus la pression (des Majors) de se répéter augmente"... . “The greater the success, the greater the pressure to keep repeating yourself.”

Je vous invite à lire cette interview sur le site du Financial Times

Bonne lecture...

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/505

Fil des commentaires de ce billet