Marina & The Diamonds - Family Jewels

MarinaMARINA & THE DIAMONDS - Family Jewels ma note

Chaque année je me laisse tenter par un truc bien commercial, et notez qu'il aura fallu attendre la fin de cette piètre année (musicale) pour tomber sur cette petite perle, qui allie bon goût et objectif commercial ambitieux. Le public outre-manche et outre-atlantique est déjà conquis et comme d'habitude, la France semble le dernier bastion à résister à cette vague musicale délurée et vivifiante, à la fois Indie et terriblement pop.

Marina Lambrini Diamandis est d'origine grecque comme son nom l'indique mais elle est en fait galloise; et ce mélange sanguin se fait également sentir dans sa musique: pop, dance, indie, folk et new-wave. Une multitude d'artistes viennent à mes oreilles quand j'écoute son premier album: Amanda Palmer, Lady Gaga, Yael Naïm, Lilly Allen, Blondie et même PJ Harvey. Que de belles références...

C'est certes un premier album, avec diverses ambiances et influences très proches du plagiat ("Are You Satisfied?" n'est-il pas une version soft de "Girl anachronism" des Dresden Dolls"; et "Shampain" n'est-il pas un peu trop Lady gagesque?) mais ce côté excentrique touche à tout a le mérite de montrer deux qualités hors pair de la jeune gréco-galloise: une voix très riche en variation et un véritable don pour les compositions originales basées sur le piano/synthé (un peu comme Lady Gaga).

Marina ne nous dévoile pas vraiment ses bijoux de familles, mais plutôt ceux de la pop-rock actuelle; et elle vient de les rafler avec brio pour nous les montrer...
Vivement la suite...

Pour conclure, et pour faire référence à mon égérie (Amanda Palmer), je considère Marina comme un peu comme la version glamour d'Amanda Palmer, à savoir une Amanda maquillée et habillée avec goût, sans tatouage, et surtout, surtout, rasée de près! ;-)

La track-list

  1. Are You Satisfied?
  2. Shampain
  3. I Am Not A Robot
  4. Girls
  5. Mowgli's Road
  6. Obsessions
  7. Hollywood
  8. The Outsider
  9. Hermit The Frog
  10. Oh No!
  11. Rootless
  12. Numb
  13. Guilty

Quelques liens:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/445

Fil des commentaires de ce billet