Death Message de Mark Billingham

Death Message de Mark Billingham Voici le septième enquête de l'inspecteur Tom Thorne de Mark Billigham, qui se révèle assez complexe avec quelques rebondissements intéressants, et des retours sur ses anciennes enquêtes.
Résumé: L'inspecteur Tom Thorne reçoit sur son mobile une étrange photo: celle d'un homme apparement mort le crane fracassé. Ce n'est que quelques jours plus tard que la victime est retrouvée et la photo prise très au sérieux. D'autant plus que l'inspecteur reçoit de nouvelles photos.
Ces chroniques de meurtres annoncés mènent vers un ancien cambrioleur, venant tout juste de sortir de prison, et dont la famille a mystérieusement été tuée dans un accident de voitures quelques semaines plus tôt.
Mais cette vengeance annoncée ne serait-elle pas le fruit de l'imagination sordide de l'ancien co-détenu de prison du tueur recherché, co-détenu qui se révèle un des assassins mis sous les barreaux par l'inspecteur Tom Thorne lui-même.
Ma note:
Remarque: lu en anglais>

Ma critique:
Voici donc une nouvelle aventure de Tom Thorne, qui se révèle aussi bonne que la précédente. En fait, Mark Billingham revient à un style plus traditionnel du polar en narrant plus le quotidien de l'inspecteur et de ses collègues. Toutefois, cela n'empêche pas que cette enquête se révèle riche en rebondissements et assez complexe du fait que plusieurs niveaux d'intrigues se croisent. Pour cet épisode, il est utile de connaitre les aventures précédentes de l'inspecteur car l'auteur fait référence à quelques anciennes enquête avec le retour d'anciens adversaires de l'inspecteur, tant dans la force de police que chez les criminels.

De plus, Mark Billingham joue également avec son lecteur. Avec un entame cousue de fil blan où l'on découvre un tueur ayant un plan vengeresse terriblement mortel, on se dit que le livre va donc être une course-poursuite sans fin. Mais en fait pas du tout. En effet, très rapidement le tueur est identifié ainsi que sa motivation. Certes, la police mettra du temps à le retrouver pour le boucler, permettant à ce propos un final fort ambitieux et bien vu. C'est surtout que les fausses pistes et autres égarements vont se multiplier comme la revue du tueur de "Scaredy cat", incarcéré à vie (rassurez-vous, il ne s'échappe pas). Au tiers du livre, deuxième rebondissement de choc, qui ouvre l'enquête sur un tout autre horizon et qui nou sène à la recherche de brebis galeuse dans les forces de l'ordre, ainsi que le fait que le meilleur ami de l'inspecteur Thorne, est sur la liste du tueur vengeur.
En se focalisant sur la psychologie des différents protagonistes, Mark Billingham captive le lecteur comme il faut, le menant par le bout du nez. Ce n'est que dans le dernier quart (voire moins) que l'on comprend toutes les pistes et ficelles qui sont en jeu. L'inspecteur Thorne nous surprend également en sortant des sentiers battus et profite pour régler ses comptes avec son passé de flic. La fin est donc très astucieuse et ravira tous les fans de l'auteur.

Quelques liens:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/364

Fil des commentaires de ce billet