Des chansons qui comptent ,vol.14

On a tous quelque chose de Tennessee... disait l'autre. Enfin, on a surtout à un moment donné, une chanson, un air, un refrain qui vous hante et qui vous marque pour pas mal de temps.
Ce mois-ci, c'est un gros coup de blues que j'ai pris en pleine face lors du dernier concert d'Amanda Palmer avec sa reprise magnifique version de 'Look Mummy no hands'.
Un texte merveilleux en hommage pour ses parents...

Amanda Palmer - Look Mummy No Hands live

Je ne connaissais pas cette chanson, ni l'artiste compositeur d'ailleurs (Killie Deane du trio anglais Fascinating Aïda), et c'est la première fois qu'une chanson m'ait fait versé une larme à la première écoute... C'était lors du concert d'Amanda Palmer à la Boule Noire (voir critique du concert ici) en cette fin de mois d'Octobre. En hommage à sa grand-mère, morte en ce début d'année, elle repris donc ce morceau.
Cette chanson raconte les souvenirs du père veuf et de sa fille, qui se souviennent, que petite, sur son premier manège, elle avait vaincu sa peur en lâchant les mains pour se tenir droite sur son cheval (d'où le titre 'Look Mummy No Hands'). Et que 20 ans plus tard, après la mort de la mère, le père voit également sa fille partir dans sa vie d'adulte, avec ses soucis, et qu'il se sent impuissant à prodiguer les bons conseils qu'avaient son épouse...
Cette petite ballade, d'un simplicité extrême m'est allé droit au cœur et me rappelle le désarroi de mon père depuis qu'il est veuf. En revisionnant la vidéo sur YouTube, ce fût également la même émotion qui m'étrangla. Vous comprendrez que ce genre de chanson a de quoi décontenancer tous ceux qui ont perdu un proche... Je crois que c'est l'une des plus belles reprises qu'Amanda ait faite...
Merci Amanda de m'avoir fait connaitre ce morceau si délicat.

Look Mummy no hands
[Amanda Palmer live - (original version: Fascinating Aïda / Dillie Keane)]
Remember the fair mum
The two of us there mum
on the merry go round
I stood there entranced while the bright horses danced to that magical sound

Only six pence for pleasure I'm told
and I rode on a horse made of scarlet and gold

Look mummy no hands I'm riding the roundabout all by myself
Look mummy no hands I called as I past her faster and faster

Hold tight my darling she cried out in fear
But I laughed and pretended that I could not hear
How careless we are when we're young

Remember the years of the sulks and the tears do you recall I hated you
when you said be home by ten I knew it all
Always wanting to know what I'd done
at as far as I knew I was just having fun

Look mummy no hands I know how to take good care of myself
Look mummy no hands please don't be a bore
as I know the score

She tried to warn me but I didn't heed her
I was grown up and I didn't need her
How careless we are when we're young

Remember the daughter
and all that you've taught her
She's grown up at last
With a child of her own
she struggles alone
as the years all rush past
But now you're not there to answer her calls
You're not there to catch her when she stumbles and falls

Look mummy no hands I'm having to do it all by myself
Look mummy no hands I used to dismiss you now I just miss you

As my child grows away from me I can feel my heart sinking
and I look back and smile and find myself thinking...

How careless we are when we're young


Quelques liens:

Commentaires

1. Le mercredi 19 novembre 2008, 22:33 par Natasha

Oh merci énormement pour toutes ces infos, le mp3 et les paroles!!! je la cherchais partout!! j'étais à la boule noire et moi aussi,c'est la premiere fois que je pleure comme ça,à l'écoute d'une chanson inconnue...c'était indescriptible...

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.atoma.org/atopia-v3/index.php?trackback/309

Fil des commentaires de ce billet