Stieg Larsson - La reine dans le palais des courants d'air - Millenium III

Et bien j'ai malheureusement terminé de lire la trilogie de Stieg Larsson... Deux milles pages que j'aurai aimé prolongé encore et encore, tellement ce fût un plaisir de lire les aventures de Mikael Blomkvist et de Lisbeth Salander...
Résumé: Après avoir échappé de peu à la mort, Lisbeth Salander se retrouve coincée dans une chambre d'hôpital sous bonne garde policière. Elle est l'enjeu du combat décisif entre Mikael Blomkvist (et les forces du bien) d'une part, la Säpo et toutes les aberrations d'un système d'autre part. Coincée, la reine du palais des courants d'air sème le vent et la tempête risque de s'abattre sur la Suède entière, si son secret est dévoilé au grand jour.
Et Mikael Blomkvist, le grand reporter, est prêt à tout dévoiler pour libérer sa chère Lisbeth...

Ma note:
Ma critique: Jouissif, jubilatoire, délirant, exceptionnel!!! J'ai rarement lu un livre aussi bien ficelé, et ce, avec des actions très limité dans l'espace: d'une part, celui de la chambre d'hôpital de Lisbeth, et d'autre part, le jeu de chat et de la souris entre Mikael Blomkvist et la section d'analyse spéciale de l'Etat tentant de mettre à bas le scoop de l'équipe de Millenium.
Je me suis surpris à me tortiller dans mon fauteuil ou dans mon lit, à la lecture de certaines pages. Le suspense est captivant de bout en bout, et par moment réellement jouissif. Stieg Larsson nous laisse peu de répit, et les rares moments de répit sont ceux de la présentation d'un nouveau personnage, d'un nouveau pion dans ce jeu d'échec.
Entre polar, roman d'espionnage et roman juridique, ce troisième et dernier tome de la Trilogie Millenium clos une histoire vraiment invraisemblable, à laquelle on croit pourtant dur comme fer. La force de Larsson? C'est celle d'esquisser en même pas 2 pages le profil psychologique d'un personnage, avec des anecdotes sur ses qualités et défauts, le rendant ainsi très proche du lecteur. Ainsi, malgré les noms à consonance scandinaves, le lecteur n'a aucun mal à bien les identifier, et à les comprendre. Cela faisait des années que je n'avais pas eu une telle sympathie pour les personnages d'un livre. Evidemment, il reste cette "foutue" Lisbeth, qui reste un mystère à part entière. Malgré sa balle dans la tête et son immobilisation à l'hôpital, elle est au centre de toutes les actions.
Un vrai régal, l'oeuvre majeure de ces 20 dernières années dans le rayon Polar.
Vivifiant, délirant, passionant, cette trilogie est à dévorer de toute urgence. Si vous voulez vous faire plaisir, ou faire plaisir à quelqu'un, ne cherchez plus, offrez la trilogie!

Un mot sur l'auteur:
Stieg Larsson est mort en novembre 2004, suite à une crise cardiaque, et il n'a donc jamais connu le succès de sa trilogie. Né en 54 en Suède, il a été journaliste et grand reporter sur les conflits africains, avant de mener une croisade contre les dérives fascistes de la société suédoise, au sein de son mensuel "Expo", où il a été rédacteur en chef. Ses positions anti-fascistes lui ont d'ailleurs valu quelques menaces de mort, et l'obligation de vivre sous une protection rapprochée.

Quelques liens:

Commentaires

1. Le lundi 7 janvier 2008, 18:13 par Moi

Ce 3eme épisode est vraiment passionnant!