Stieg Larsson - La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette - Millenium II

Sitôt terminé le premier volume que je me suis jeté sur celui-ci! Et comme peut l'indiquer le titre, c'est un roman explosif!
Résumé: Après l'affaire Wanger résolue et le scandale Wennestrom dévoilé, le journaliste Mikael Blomkvist est réhabilité dans son statut de grand journaliste suédois. Près de 2 ans après, il est prêt à lancer un numéro spécial sur le thème brulant de la prostitution venant de l'Est, impliquant la mafia et quelques gens haut placés. Mais rien ne passe comme prévu; d'une part, il croise par hasard sa chère Lisbeth Salander, de retour d'un long voyage sabbatique, et la voit échapper de peu à une agression manifestement très planifiée. Et d'autre part, ses 2 journalistes travaillant sur le prochain thème de son magazine, se font assassinés.
Et pour couronner le tout, Lisbeth Salander est la suspecte n°1!!!

Ma note:
Ma critique: Rarement j'ai été aussi accroc à une histoire. Je venais à peine de fermer le premier volume de Millenium que je me suis projeté sur ce deuxième tome, et ce avant même d'épancher sur la toile mes impressions du précédent livre!
Malgré son introduction transitoire un peu longue, racontant d'un côté l'honneur et le succès retrouvés de Mikael Blomkvist, et de l'autre les vacances sabbatiques de Lisbeth, ce deuxième épisode est passionnant de bout en bout! On ne s'ennuie jamais!
Point important, il est indispensable de lire le premier volume avant celui-ci au risque de passer carrément à côté des personnages, car même si l'intrigue est captivante, ce sont les 2 personnages principaux du livre qui fait le succès de cette trilogie. Ici, on apprend beaucoup plus sur le personnage de Lisbeth Salander, cette jeune femme qui détestent les hommes qui n'aiment pas les femmes (dans le sens de maltraiter), ce petit bout de chou aux allures d'autiste qui se révèle être une manipulatrice de première ordre.
Ce pavé se lit presque d'une traite, le style de Stieg Larsson est précis et d'une densité incroyable, malgré l'épanchement de l'histoire sur 650 pages! Et le tour de force est de mener plusieurs intrigues à la fois, ace des enquête séparés, où Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander ne se croise jamais, mais qui au final nous met au coeur même du livre, le chainon manquant à leur enquête, le témoin d'un chef d'œuvre du polar.
Vivifiant, délirant, passionnant, cette trilogie est à dévorer de toute urgence.
Si vous n'avez pas encore trouvé de cadeau noël, ne cherchez plus, offrez la trilogie!

Un mot sur l'auteur:
Stieg Larsson est mort en novembre 2004, suite à une crise cardiaque, et il n'a donc jamais connu le succès de sa trilogie. Né en 54 en Suède, il a été journaliste et grand reporter sur les conflits africains, avant de mener une croisade contre les dérives fascistes de la société suédoise, au sein de son mensuel "Expoe", où il a été rédacteur en chef. Ses positions anti-fascistes lui ont d'ailleurs valu quelques menaces de mort, et l'obligation de vivre sous une protection rapprochée.

Quelques liens:

Commentaires

1. Le mardi 13 mai 2008, 18:03 par Jésus

Tout comme Fred, c'est alors que j'arrive à la fin du 2ème volet que j'ai envie d'en parler. Pourtant, j'ai bien failli tout abandonner tant je finissais par m'ennuyer après les 250 premières pages de ce 2ème tome, ce que Fred appelle "introduction transitoire un peu longue". Mais ensuite, tout s'accélère à un point que j'en ai même senti de l'adrénaline lors d'une scène de lutte entre un boxeur et un géant blond : vraiment bien racontée et avec une issue totalement incertaine, tant l'auteur sait nous surprendre par moment. C'est bien simple, j'ai lu 2 fois cette scène tellement je l'ai dévorée à la première lecture.

Le premier tome est déjà très bon mais j'ai trouvé que l'intrigue s'éclairait rapidement. Malgré son démarrage longuet, ma préférence va à ce 2ème volet. J'ai hâte d'en finir et de m'attaquer au dernier.