Et si Le Pen voulait faire un dernier coup...

A 55 jours du premier tour, et vu la désinvolture de Jean-Marie Le Pen durant cette pré-campagne, on pourrait être amené à croire qu'il nous cache quelque chose.
Et qu'est-ce qui pourrait être plus fort que de le voir au 2eme tour? Président?! Non, s'il vous plait, ne cauchemardons pas, et restons réalistes. Non, ce qui pourrait être pire, c'est qu'il ne décroche pas ces fameuses 500 signatures...
Et si en effet il ne cherchait pas à les avoir, pour devenir le martyr de la Vème République.

Reflechissez un peu. Le Pen est vieux, il sait qu'on l'attend au tournant. 2 cas de figure:
  • - soit il est aveuglé par l'enjeu et son énorme égo lui fait croire qu'il peut encore aller au deuxième tour... et c'est malheuresement possible.
  • - soit il veut terminer en beauté, en hara-kiri, et torpiller tous ses ennemis intimes, en n'ayant pas les 500 signatures impératives à sa candidature aux présidentielles.
Et dans cette deuxième possibilité, le séisme politique serait encore plus énorme! Une partie de la population se sentirait baffouée et cette non représentation pourrait mettre à bas les fondements (déjà chancelants) de la Vème République.
Et puis, en devenant martyr de la Vème République, cela lancerait sur des rails le FN pour les prochaines élections, car là, tout le monde devra laisser ces fascites exprimer leurs idées.
Nous verrons le 15 mars prochain!